Calendrier

« Juillet 2006 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Le Coran face à la prétendue crucifixion du christ

Par Islam Lover :: mercredi 19 juillet 2006 à 12:39 :: Découvrez l'Islam
Le Coran face à la prétendue crucifixion du christ

                                   Par le Cheikh Abd Al-Majid Az-Zendani

                                            Traduit par: Olfa Al Fessi

 Parmi les histoires des prédécesseurs dont la véracité a été mise en doute par les gens, citons celle qui affirme la crucifixion de Jésus (Paix sur lui) : celle mentionnée précisément dans les évangiles des nazaréens. Le peuple de Jésus (Paix sur lui) et tout un public de romains ont assisté à la crucifixion et n’ont eu nul doute que Jésus (Paix sur lui) ait été mort sur la croix. Seulement, les apôtres ont témoigné avoir vu Jésus (paix sur lui) vivant, après l’événement de la crucifixion prétendue. Nous lisons dans l’évangile de Luc : « Et comme ils disaient ces choses, il se trouva lui-même là au milieu d’eux, et leur dit : Paix vous soit ! Et eux, tout effrayés et remplis de crainte, croyaient voir un esprit. Et il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi monte-t-il des pensées dans vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds ; - que c’est moi-même ; touchez-moi et voyez ; car un esprit n’a pas de la chair et des os, comme vous voyez que j’ai. Et en leur disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Et comme, de joie, ils ne croyaient pas encore et s’étonnaient, il leur dit : avez-vous ici quelque chose à manger ? Et ils lui donnèrent un morceau de poisson cuit et [quelque peu] d’un rayon de miel ; et l’ayant pris, il en mangea devant eux »[[1]]

Tout le monde a donc eu un doute à propos de l’affaire. Certains confirment l’avoir vu crucifié de leurs propres yeux tandis que les apôtres rapportent qu’ils l’ont croisé en chair et en os, vivant et bien pourvu, et ce après l’avènement de la prétendue crucifixion. Ils n’ont trouvé d’explication à ce paradoxe que de dire : Il a été crucifié et mort, puis enterré et qu’il fut ressuscité des morts. Le noble Coran est venu dissiper ce mystère et élucider cette énigme. Allah (exalté soit-Il) dit- ce qui peut être traduit comme : "157. et à cause de leur parole: «Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d'Allah»... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude: ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué, 158. mais Allah l'a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage. " (TSC[i], An-Nisâ' (LES FEMMES) : 157-158).

 La vérité est que celui qui fut crucifié était son sosie. Ainsi, ceux qui ont affirmé l’avoir vu crucifié ont rapporté ce qu’ils ont vu en confondant Jésus (Paix sur lui) avec son sosie. Ceux qui ont dit : « ‘Nous l’avons vu après l’avènement’ ont raison puisqu’il n’a pas été crucifié. Le noble Coran a révélé la vérité pour épargner les gens de la discorde » [[2]]. Ce genre d’inimitabilité témoigne de la véracité du Prophète (Bénédiction et Paix sur lui) étant donné que l’histoire a eu lieu en une époque si lointaine de celle de Mohamed (BP sur lui) et que ceux qui en sont concernés baignent dans le doute et l’incertitude. C’est un messager illettré, envoyé dans une communauté d’analphabètes, plusieurs siècles plus tard, qui est venu leur révéler le secret et leur donner l’explication à des visions qui sembleraient être paradoxales. Il a donc relevé l’ambiguïté et résolu le problème. N’est-ce pas une preuve que ce savoir apporté par le messager illettré ne peut découler que d’Allah. La conversion de beaucoup de rabbins et de prêtres à l’Islam tout au long de l’histoire, affirme la véracité de ce que le Coran a apporté comme information vraie à propos de l’histoire des messagers et de leurs compagnons, laquelle information fut révélée par le messager analphabète dont la culture de sa communauté n’en renferme rien.


Références :

[1] Evangile selon Luc. Chapitre 24 (Versets de 36 à 43).

Evangile selon Luc. Chapitre 24 (Versets de 36 à 43).

[2] Le professeur Ahmed Didate a regroupé dans son livre « La question de la crucifixion de jésus entre la vérité et l’invention » trente points extraits des rouleaux des différents évangiles en tant que preuves confirmant le mensonge de la crucifixion de Jésus (paix sur lui) et affirmant ce que le noble Coran a déclaré à ce propos.

[i] NdT : « TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du saint Coran ».

ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog