Calendrier

« Août 2012 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

L’implication israélienne dans l’attaque dans le Sinaï

Par Islam Lover :: lundi 13 août 2012 à 5:49 :: Al-Aqsa dans notre coeur

L’implication israélienne dans l’attaque dans le Sinaï

Abdel Bari Atwan

Il y a dix jours, l’Egypte pleurait ses soldats massacrés alors qu’ils prenaient leur repas d’Iftar à proximité de la frontière de Rafah entre l’Égypte et les territoires palestiniens.

Ce crime ne devrait pas être oublié de si tôt par les Égyptiens, d’autant qu’il existe certains milieux en Égypte qui tentent de l’exploiter en vue de provoquer des tensions dans les relations égypto-palestiniennes, et de faire en sorte que Mohammed Morsi apparaisse comme un président mis en échec.

Les journaux israéliens ont publié hier plusieurs articles disant que les agences de sécurité israéliennes avaient prévu cette attaque, et c’est pourquoi le gouvernement israélien avait demandé à ses citoyens de quitter le Sinaï deux jours à peine avant que l’attaque n’ait lieu.

Si les agences israéliennes de renseignement étaient vraiment au courant de cette attaque, pourquoi n’ont-elles pas transmis l’information dont elles disposaient aux autorités égyptiennes afin qu’elles puissent essayer de la stopper ? Sauf si Israël était effectivement désireux de voir une crise se dérouler entre les Égyptiens et les Palestiniens, deux nations consanguines qui partagent une histoire et des croyances religieuses communes.

Il reste encore à prouver ce que ces articles de la presse israélienne prétendent, à savoir que le poste égyptien attaqué avait été visé par des obus de mortier tirés depuis la bande de Gaza avant que les hommes armés ouvrent le feu sur le poste [information niée par de nombreux témoins - N.dT]. Pour leur part, les responsables du Hamas ont fermement nié cette version des faits, ainsi que toute participation palestinienne à l’assaut.

Il est vrai que certains groupes palestiniens islamistes ciblent régulièrement Israël, et il est vrai aussi qu’épisodiquement des missiles sont tirés depuis Gaza sur les colonies israéliennes du sud, mais un groupe palestinien n’a jamais attaqué les soldats égyptiens. Ce que nous avons l’habitude d’apprendre, c’est plutôt que des forces israéliennes ont ouvert le feu sur des soldats égyptiens à la frontière, allant même jusqu’à pourchasser les soldats égyptiens et à les abattre sur le sol égyptien !

Le gouvernement israélien a transmis à l’Égypte ses excuses officielles pour ces faits il y a un an. Les Israéliens se sont excusés, alors qu’ils n’ont toujours pas transmis leurs excuses au gouvernement turc pour les crimes de l’armée israélienne lorsqu’elle a massacré neuf citoyens turcs qui participaient à une flottille pacifique visant à briser le blocus israélien sur Gaza.

Les autorités israéliennes ont envoyé cinq corps des assaillants en Égypte, mais les nationalités de ces assaillants tués n’ont pas encore été révélées, et c’est quelque peu étrange, car faire connaître leurs nationalités mettrait fin aux spéculations sur qui était derrière cette attaque, et prouverait très certainement que les Palestiniens n’avaient rien à voir avec cela.

Révéler leurs nationalités pourrait contrecarrer les efforts de certains milieux en Égypte, parmi les pro-Moubarak, qui ont évidemment la haine à la fois des Palestiniens et du président Mohammed Morsi, et ont déjà lancé des campagnes pour le renforcement du blocus imposé à Gaza, voulant déjà une revanche sur les Palestiniens alors que l’enquête sur l’attaque du Sinaï vient à peine de commencer.

De tous les Arabes, les Palestiniens sont les plus reconnaissants à l’Égypte, pour les sacrifices des citoyens égyptiens qui ont payé un lourd tribut pour leur soutien de longue date à la cause palestinienne. Cette reconnaissance se voit dans le fait que les Palestiniens n’ont jamais causé de préjudice à l’Égypte et ont toujours été prompts à la consulter dans chaque initiative importante liée à leur cause.

Les Frères musulmans en Égypte ont accusé les services secrets israéliens d’avoir orchestré cette attaque très suspecte, et les Frères ont une croyance très enracinée selon laquelle Israël est déterminé à ruiner les relations égypto-palestiniennes et à faire dérailler l’Égypte de la voie de la démocratie.

Malheureusement, l’institution militaire égyptienne ne partage pas la même opinion que la Fraternité, et certains généraux égyptiens ont lancé de violentes menaces contre les Palestiniens à peine quelques instants après que le massacre ait eu lieu, et sans aucune preuve pour appuyer leurs accusations.

Israël est le véritable ennemi à la fois pour l’Égypte et les Palestiniens, ainsi que pour tous les Arabes et tous les musulmans, parce qu’il occupe des terres arabes et s’active à judaïser les lieux saints musulmans. Nous nous souvenons encore des bandes sionistes qui attaquèrent à la bombe les synagogues juives au Caire dans les années 1940 pour pousser les Juifs égyptiens à émigrer en Palestine, tandis qu’ils accusaient les Arabes et les musulmans pour les attentats à la bombe. L’histoire s’est répétée plus tard à Bagdad où les gangs sionistes étaient responsables d’attentats à la bombe dans des salles de cinéma.

Nous espérons que l’armée égyptienne reviendra sur ses accusations hâtives à l’encontre des Palestiniens, car ceux-ci sont vraiment très peu susceptibles d’être impliqués dans cette attaque. Ce massacre cause un préjudice très grave aux intérêts stratégiques des Palestiniens et menace leurs relations avec l’État qui leur permet leur seul accès au monde extérieur, et qui a également concéder de grands sacrifices pour défendre leur cause.

Abdel Bari Atwan est palestinien et rédacteur en chef du quotidien al-Quds al-Arabi, grand quotidien en langue arabe édité à Londres. Abdel Bari Atwan est considéré comme l’un des analystes les plus pertinents de toute la presse arabe.

ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog