Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

16 PRETEXTES POUR NE PAS METTRE LE HIJAB…1

Par Islam Lover :: samedi 08 octobre 2011 à 20:40 :: Séries
Cet article tiré du livre (pourquoi ne mets-tu pas le hijab?!) tombe bien, au moment où l'on ne compte plus les langues qui se délient contre nos valeurs religieuses ! Il est des images qui prouvent qu’une société est loin du chemin d'Allâh, et qui démontrent avec précision l’intensité de sa déviation et de son libertinage, l'image où l'on perçoit l’expansion de l’exhibition et du dévoilement chez la grande majorité de la jeune gent féminine.

16 prétextes pour ne pas mettre le hijab…

premier prétexte


La première d’entre elles dit : « Je ne suis pas encore convaincue qu’il faut porter le hijab ! »


 À cette sœur, nous posons deux questions :

La première question : est-elle convaincue à la base de l’authenticité de l’Islam ?

Évidemment, sa réponse sera : oui ! Je suis convaincue ! Car non seulement elle dit : « Lâ Ilêha Illa Allâh » (il n’y a point de divinité digne d’adoration à part Allâh) qui est admis comme étant sa conviction dogmatique. Et elle dit également : « Mohammed Rassoûlou Allâh » (Mohammed est le Messager d’Allâh) qui est admis comme étant sa reconnaissance de la Charî‘a [la législation islamique]. En somme, on en conclut qu'elle est convaincue de l’Islam en épousant sa croyance [El ‘Aqîda], sa législation, et son mode de vie.

La seconde question : le hijab fait-il partie de la législation islamique et de ses obligations ?

Si cette sœur est vraiment sincère ; cherche à connaître la vérité à l’exemple de celui qui la cherche réellement ; elle dira certainement : oui, le hijab fait partie de la législation d'Allâh et de ses obligations.

Allâh, à qui elle voue son adoration, a bien ordonné à la femme dans Son Livre de mettre le hijab. De même, le noble Messagerr, duquel elle croit au message, a aussi ordonné de porter le hijab dans sa Sounna. Allâh – Le Très-Haut — dit : « Et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d’avant l’islam. » El Ehzêb. V. 33

Comment donc appelle-t-on une personne qui est convaincue de l’authenticité de l’islam, mais en revanche n’applique pas ce dont Allâh – Le Très-Haut — ainsi que Son Noble Messager (ont commandé de faire ?

Quoi qu'il en soit, cette personne ne fait partie de ceux décrits par Allâh dans ce verset : « La seule réponse des croyants, lorsqu’on les appelle vers Allâh et Son messager, pour que ce dernier juge entre eux, est de dire : « Nous avons entendu et nous avons obéi ! » Voilà ceux qui réussissent. » An-Noûr. V. 51.

En somme, si cette sœur est vraiment convaincue de l’islam, comment ne serait-elle pas convaincue de ses commandements ?!

 

Le deuxième prétexte


La deuxième sœur dit : « Je suis convaincue de l’obligation de porter le vêtement légal [le hijab], mais ma mère m’interdit de le mettre. Et si je lui désobéis, je serai vouée au Feu [de l’Enfer] ! »


La plus noble des créatures d’Allâh, le Messager d’Allâh r, répond à l'excuse soulevée par cette sœur par une parole concise et sage : « Pas d’obéissance à une créature lorsqu’il y a désobéissance au Créateur. »

 Sans le moindre doute, la place des parents en islam, et en particulier celle de la mère, est très haute. En effet, Allâh a lié la place accordée aux parents à la plus importante des œuvres qui est Son adoration et [la réalisation] de Son Unicité (le Tawhîd). Cela est stipulé dans plusieurs versets du Qour’ên, notamment ce dernier où Allâh — le Très-Haut — dit : « Et adorez Allâh et ne Lui associez rien et soyez bons envers vos parents. » An-Nisê'. V. 36.

Ainsi, rien ne limite l’obéissance aux parents sauf une seule chose, à savoir la désobéissance envers Allâh. Le Très-Haut dit : « Et s’ils te contraignent à M’associer des divinités dont tu n’as aucune connaissance, ne leur obéis pas. » Louqmên. V.15.

Et le fait de leur désobéir concernant un péché n’empêche nullement la bienfaisance envers eux ainsi que la piété filiale. Allâh – le Très-Haut — dit : « mais continue à leur obéir au quotidien dans ce qui est convenable.» Louqmên. V. 15

En somme, comment peux-tu obéir à ta mère et désobéir à Allâh qui t’a créé et a créé ta propre mère ?!

 

Le troisième prétexte


Quant à la troisième sœur, elle dit : « ma capacité financière ne me permet pas de changer mes habits par des nouveaux conformes à l'islam ! »


Notre sœur rentre dans un des deux cas :

·         Elle est soit véridique et sincère,

·         ou soit elle est menteuse et s’esquive du port du hijab légiféré et souhaite en réalité un hijab impudique, aux couleurs criardes, adapté à la mode d'une période donnée et au prix très élevé.

1)         nous commençons par notre sœur sincère et véridique :

Chère sœur ! Sais-tu qu’il n’est en aucun cas permis à la femme musulmane de sortir de chez elle jusqu’à ce que son vêtement remplisse les conditions reconnues du hijab légal (charcî) ? Ces conditions doivent être impérativement connues par chaque musulmane !

Pour apprendre les choses de la vie quotidiennes, tu le fais facilement, alors comment ne peux-tu pas apprendre les choses qui vont te sauver du châtiment d’Allâh ainsi que de Sa Colère après la mort ! Allâh — Le Très-Haut — n’a-t-Il pas dit : « Demandez donc aux gens du rappel [les savants] si vous ne savez pas. » An-Nahl. V. 43. Alors ma sœur ! Apprends donc les conditions du hijab.

 Si tu dois sortir de chez toi alors, ne le fais que si les conditions du hijab légal sont remplies. Fais cela pour satisfaire Le Très Miséricordieux et humilier le diable.

Cela parce que le méfait de ta sortie dévoilée et dévêtue est plus grand que le bienfait de ta sortie pour une nécessité [quelconque].

Ma sœur ! Si ton intention est sincère et ta résolution véridique, sache que d'innombrables personnes te viendront en aide et Allâh te facilitera les choses. N’est-ce pas Lui qui dit : « Celui qui craint Allâh, Il lui donnera une issue favorable. Et lui accordera sa subsistance d'une façon inespérée. » At-Talâq. V. 2-3

2) Quant à notre sœur qui veut s’échapper [de l’obligation du hijab], nous lui disons :

La dignité et la grande estime auprès d’Allâh – Le Très-Haut — ne se manifestent pas par les vêtements brodés, les couleurs clinquantes, ou par le fait de se conformer à la mode vestimentaire contemporaine. Mais elles se manifestent uniquement, dans l’obéissance à Allâh et à Son Messager r en mettant en pratique la pure législation islamique et en portant le hijab islamique authentique. Lis [ma sœur] la Parole d’Allâh — Le Très-Haut — : « Certes le plus noble d’entre vous auprès d’Allâh est le plus pieux. » El Houjourât. V. 13

En somme, pour acquérir l'agrément d'Allâh et Son paradis, toute chose chère et précieuse à nos yeux (un être cher ou un bien matériel) perd de sa valeur et jouit de peu de considération…

 

Le quatrième prétexte


La quatrième sœur dit : « Dans mon pays, le climat est très chaud et je ne le supporte pas. Comment résisterais-je donc si je mettais en plus le hijab ? »


À des personnes comme celle-ci, Allâh — le Très-Haut — dit : « Dis : « Le feu de l’Enfer est plus ardent encore ! » Si seulement ils comprenaient ! » At Tawba. V. 81.

Comment compares-tu la chaleur de ton pays à celle de la Géhenne ! Sache – mon honorable sœur — que Satan t'a jeté un de ses vulnérables filets pour te mener de la chaleur de cette vie à celle du Feu de l’Enfer. Sauve-toi donc de son piège !

Considère donc la chaleur du soleil tel un bienfait et non pas un méfait sachant qu'il te rappelle la gravité du châtiment d’Allâh -Le Très-Haut — qui dépasse en nombreux degrés la chaleur terrestre.

Dès lors, tu te remettras [certainement] à l’ordre d’Allâh et sacrifieras l’aisance de ce bas monde au profit de ton salut dans l'au-delà en te préservant du Feu. Ce feu dont les habitants ont été décrits par le Très-Haut dans ce verset : « Ils n’y goûteront ni fraîcheur ni breuvage. Hormis une eau bouillante et du pus. » An-Naba’. V. 24-25

En somme, le Paradis est parsemé de difficultés (celui qui les surmonte y entre) et l’Enfer est jonché de passions (celui qui y succombe y entre)…


islamhouse.com

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog