Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Célébrer 63 années de nettoyage ethnique...

Par Islam Lover :: samedi 14 mai 2011 à 23:06 :: Al-Aqsa dans notre coeur
 
Je pense qu'il n'y a pas plus lâche que de célébrer sa "liberté" au dépens de l'esclavage et le massacre de l'autre, et sa privation de liberté! Cet article dit tout.
En attendant que demain apporte des jours meilleurs aux palestiniens.....
                              islam lover

Célébrer 63 années de nettoyage ethnique...

 

Khaled Amayreh - Al Qassam Website

Israël célèbre ces jours-ci les 63 années de son indépendance. Toutefois, il serait plus exact de dire que l’Etat juif célèbre 63 années de vol de terres, de nettoyage ethnique et d’oppression systématique du peuple palestinien, véritable propriétaire de la Palestine.

(JPG)
Enfants palestiniens dans un camp de réfugiés géré par l’UNRWA, après l’expulsion de leurs familles de Palestine par les milices sionistes en 1948

En effet, sans ce lent génocide contre le peuple palestinien, que de nombreux intellectuels et historiens juifs ont fini par reconnaître, l’Etat voleur n’aurait probablement jamais vu le jour.

La naissance illégitime d’Israël en 1948 a été sans aucun doute un acte brutal, un viol commis par des gangs sionistes originaires d’Europe orientale qui ont amené dans leurs bagages toutes les caractéristiques des idéologies fascistes et staliniennes qui caractérisaient cette partie du monde.

Ces gangs ont veillé à imiter, à copier, la totalité ou la plupart des crimes génocidaires et des pratiques racistes appliqués contre les Juifs en Europe, amenant le premier ministre israélien de l’agriculture [à l’époque de la Nakba], Aharon Zisling, à admettre que « nous avons commis des actes nazis. »

La dépravation morale totale et la criminalité de ces gangs terroristes sionistes ont poussé le Président Truman à faire remarquer : « j’ai bien peur que les Juifs sont comme tous les opprimés. Quand ils arrivent au sommet, ils sont tout aussi intolérants et cruels que ceux qui l’étaient vis-à-vis d’eux quand ils étaient au-dessous. Je regrette profondément cette situation parce que ma sympathie a toujours été de leur côté. »

Pour blanchir leur crime, sans aucun doute un des pires dans l’Histoire, les sionistes ont fabriqué un des plus grands mensonges, concocté toutes sortes de récits sur les fausses prétentions d’une patrie pour les Juifs et pour le peuple juif. Certains juifs sionistes, en exploitant le tabou de l’antisémitisme en Occident en particulier au lendemain du massacre des communautés juives par les Nazis, ont été assez culottés pour inventer le concept de race juive qui va à l’encontre des faits de la biologie, de la généalogie, de l’anthropologie et de l’Histoire.

Les sionistes, qui mentent autant qu’ils respirent, n’ont aucune limite dans leur volonté « de prouver » la « véracité » de leur immense mensonge.

Par exemple, j’ai discuté avec certains fanatiques sionistes récemment sur le fait que les Juifs blancs et lettons ne pouvaient pas avoir le même ancêtre comme par exemple Jacob, le personnage biblique, que les Juifs noirs et éthiopiens. Mais les sionistes ne n’ont que faire de la vérité. Ils ont fait valoir que la raison pour laquelle les Juifs lettons et russes étaient si blancs était que beaucoup de femmes juives avaient été violées par les Goyems [non-juifs] de ces pays, ce qui expliquait que ces femmes aient donné naissance à des enfants blancs !

La vérité est que le récit sioniste n’a comme justificatif que la domination de la force brute sur la vérité. Cependant, cette domination ne durera pas éternellement. Israël finira par subir le même sort que tous les projets colonialistes et toutes les croisades. Oui, ce n’est pas pour demain, mais cela se fera...

Les Juifs de conscience se rendent sans doute compte que la célébration de l’usurpation de la patrie d’un autre peuple n’est pas vraiment une victoire, certainement pas une victoire morale. En effet, les personnes qui vivent dans des maisons appartenant à d’autres personnes, qui aiment les vergers et les vignobles appartenant à d’autres personnes expulsées par les armes, simplement parce qu’elles se trouvaient être « non-Chosenites » [non-choisis par Dieu] sont soit désespérément psychotiques ou irrémédiablement immorales.

Pourtant, c’est le cas de la majorité des Juifs d’Israël. Ils sont venus de terres lointaines pour prétendre à une patrie qui n’est pas le leur. Et quand les indigènes de cette terre, les Séminoles, Navajos et Cherokees de la Palestine, ont protesté ou résisté face à la terreur organisée par ces voyous et ces envahisseurs venus d’Europe de l’Est, les sionistes ont traité leurs victimes de terroristes et d’anti-sémites.

Les Juifs sionistes perdent leur sang-froid lorsque nous rappelons au monde la similitude entre ce que les nazis ont fait aux Juifs au cours de la seconde guerre mondiale et ce que les nazis de notre époque, les sionistes, ont fait aux Palestiniens.

Cependant, posons-nous la question suivante : les nazis étaient-ils « nazis » seulement parce qu’ils ont construit et utilisé des chambres à gaz pour incinérer leurs victimes juives et non-juives ? Les nazis auraient-ils été moins mauvais et donc « moins nazis » s’ils avaient anéanti leurs victimes par des balles au lieu de fours, ou en les faisant mourir de faim comme Israël l’a fait pour les Palestiniens ? D’ailleurs, si les Juifs avaient le droit d’appeler « le navire Exodus » un Auschwitz flottant, pourquoi serait-il interdit aux Palestiniens à qualifier de « nazie » l’expulsion consommée de tout un peuple de sa patrie ancestrale ? Les Israéliens ont le droit exclusif de traiter leurs détracteurs et leurs ennemis de « nazis » alors que d’autres, par exemple les Palestiniens, n’ont pas un droit similaire en qualifiant les criminels israéliens de « nazis » ?

Il y a soixante-trois ans, les sionistes ont rasé 438 villages palestiniens, empoisonné ou détruit des puits pour faire en sorte que leurs propriétaires légitimes ne reviennent pas. Aujourd’hui, les sionistes continuent à se comporter selon les mêmes traditions, démolissant des maisons, détruisant des fermes et rétrécissant jour après jour l’espace dévolu aux Palestinien dans le but de les faire émigrer.

Aujourd’hui, dans chaque école secondaire de premier cycle en Amérique, on lit Anne Frank, tandis que dans chaque lycée « La Nuit » d’Elie Wiesel est une lecture indispensable. Cet écrivain assure effrontément qu’il s’identifie facilement avec les crimes israéliens, et qu’il ne peut pas se résoudre à dire de mauvaises choses au sujet d’Israël.

Les victimes de la première Nuit de Cristal [novembre 1938 - tournant dramatique dans la politique antisémite du gouvernement de l’Allemagne nazie] ont bénéficié de la sympathie et du soutien du monde, tout en ayant en même temps réussi à diaboliser un peuple tout entier pour qui la Nuit de Cristal reste une nuit sans fin.

Aujourd’hui, 63 années de viol, de vol et d’oppression sont fêtées et sanctifiées par les enfants, les petits-enfants et arrières petits-enfants de l’holocauste. Et le résultat de tout cela est une entité oppressive pratiquant tous les dépravation concevables et employant tous les types de mensonges pour cacher ce qui devrait faire sa honte.

Israël célèbre la liberté, tandis que plus de neuf millions de Palestiniens sont traités comme des esclaves ou des adeptes d’un Dieu de moindre importance, certains croupissant dans des camps de réfugiés depuis 63 ans, ou étant soumis à d’horribles conditions telles que la détention de masse, la famine collective, la persécution quotidienne, sans aucune liberté et très peu d’espoir en un avenir meilleur.

Je ne sais pas avec certitude dans quelles conditions surviendra la fin d’Israël. Cependant, je suis sûr d’une chose. Cette fin arrivera plus tôt que beaucoup de gens ne l’imaginent.

Peut-être alors les Palestiniens, et aussi les Juifs, trouveront-ils la vraie liberté. Après tout, le sionisme a fait de beaucoup de Juifs, êtres humains respectables, des voleurs de terres, des tueurs d’enfants, et surtout des adeptes du mensonge.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog