Calendrier

« Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Que disent-ils de l'Islam ?

Par Islam Lover :: jeudi 22 juin 2006 à 18:59 :: Terrain de Rencontre

Que disent-ils de l'Islam ?

Tiré de l'article ''Que disent-ils de l'Islam'' par Assemblée Mondiale de la Jeunesse Musulmane (W.A.M.Y.)

                            

 

                                                

 

 

L'Islam et son image

 

 

L'Islam, qui fut révélé à Muhammad (que la paix et la bénédiction soient avec lui), est la continuation et le point culminant de toutes les religions précédemment révélées. Il s'adresse à tous les peuples à travers les âges. Cette position de l'Islam est étayée par des faits éclatants de vérité. Tout d'abord, aucun autre livre inspiré ne nous est ainsi parvenu dans la forme et avec le contenu de sa révélation. L'Islam s'adresse à l'humanité entière et montre le chemin qui mène à la solution des problèmes humains. Depuis bientôt mille quatre cents ans, il a surmonté l'épreuve du temps et présenté toutes les facultés pour établir une société meilleure, comme celle qui fut instaurée par le Prophète Muhammad (que la paix et la bénédiction soient avec lui).

 

La victoire de Muhammad, sans le moindre soutien matériel, sur ses ennemis les plus acharnés qu'il amena dans le giron de l'Islam, est un miracle. Les idolâtres, ceux-là même qui perpétuaient aveuglement les moeurs et croyances ancestrales, ou entendaient maintenir les tribus en servitude, et ceux qui ont foulé aux pieds la dignité de l'homme et répandu son sang, se convertirent pour former une nation sous la conduite de l'Islam et de son Prophète. L'Islam les fît accéder aux sommets de la spiritualité et de la dignité humaine en prônant la justice comme seul critère de mérite et d'honneur. L'islam a façonné leur vie sociale, culturelle et morale, et établi des règles à leur négoce en leur donnant des lois et des principes de base répondant à la nature humaine, donc humaines et très faciles à appliquer.

Il est regrettable que l'Occident chrétien, au lieu de faire preuve de plus de compréhension envers l'Islam et son incroyable épanouissement, l'ait considéré comme une religion rivale.

Au temps des Croisades, cette position n'a fait que se durcir, et l'Occident n'a cessé de ternir l'image de l'Islam dans une abondante littérature.

 

Mais des nos jours, l'Islam a commencé à convaincre de son authenticité l'intelligence moderne, dont les observations courageuses et objectives battent en brèche toutes les charges portées contre l'Islam par des "orientalistes" qui se prétendaient impartiaux.

 

 "Il est regrettable que l'Occident chrétien [...] l'ait considéré [l'Islam] comme une religion rivale."

"Mais l'islam a commencé à convaincre de son authenticité l'intelligence moderne..."

 

 

 

Leur opinion sur l'Islam

 

 

Nous reproduisons ici quelques témoignages sur l'Islam apportés par de grands auteurs contemporains non-musulmans. La vérité n'a pas besoin d'avocats pour plaider sa cause. Mais la propagande subversive, dont l'islam n'a cessé de faire l'objet, a créé une profonde confusion dans les esprits, même libres et objectifs.

 

Nous espérons que ces citations contribueront à rétablir la vérité et à amorcer une approche sans préventions de l'Islam.

 

"(L'islam) a substitué l'homme au moine. Il apporte l'espoir à l'esclave, la fraternité à l'humanité, et dévoile la quintessence de la nature humaine ".

 

Canon Taylor

Conférence au Church Congress de Wolverhampton, le 7 octobre 1887.

Texte cité par Arnold dans "The Preaching of Islam" pages 71,72.

 

 

 

"Une des plus belles aspirations de l'islam est la justice. En lisant le Coran, j'y rencontre une doctrine de vie dynamique, non pas des éthiques mystiques, mais une éthique pratique pour mener à bien une vie quotidienne, adaptable au monde entier".

 

Sarojini Naidu

Conférences sur "The Ideals of Islam" voir "Speeches and Writings of Sarojini Naidu", Madras, 1918, p. 167.

 

 

 

"L'histoire montre cependant clairement, que la légende des Musulmans fanatiques balayant le monde et imposant l'islam par la pointe de l'épée aux races conquises, est un des mythes les plus fantastiquement absurdes qui aient jamais été rapportés par les historiens".

 

De Lacy O'Leary

"Islam at the Crossroads", Londres, 1923 p. 8.

 

 

 

"Mais l'Islam a encore de nombreux services à rendre à la cause de l'humanité. Après tout, il est plus proche de l'Orient réel que ne l'est l'Europe, et il possède une magnifique tradition de compréhension et de coopération interraciales. Aucune autre société n'a aussi bien réussi à unir, en un même statut, un même objectif et un même effort, tant de races d'hommes différentes... L'Islam a encore le pouvoir de réconcilier des éléments raciaux et de tradition apparemment inconciliables. Si jamais il fallait remplacer l'opposition des grandes sociétés occidentales et orientales par la coopération, la médiation de l'Islam en serait une condition indispensable. Il détient très largement la solution du problème auquel l'Europe est confrontée dans ses relations avec l'Orient. S'ils s'unissent, l'espoir d'une solution pacifique est énorme. Mais si l'Europe, en rejetant cette coopération de l'islam, le jette entre les bras de son rival, alors la solution ne peut qu'être désastreuse pour les deux."

 

H.A.R. Gibb

"Whither Islam", Londres, 1932, p.379.

 

 

 

"J'ai toujours eu une haute estime pour la religion de Muhammad à cause de sa merveilleuse vitalité. C'est la seule religion qui me semble posséder cette capacité d'assimilation aux différentes étapes de l'existence qui peuvent survenir à n'importe quel âge. J'ai étudié cet homme merveilleux qui, à mon avis, est loin d'être un anté-Christ, et qui devrait être appelé le Sauveur de l'Humanité. J'estime que si un homme comme lui devait exercer une hégémonie sur le monde moderne, il réussirait à résoudre ses problèmes de façon à lui apporter toute la paix et tout le bonheur si nécessaires: en parlant de la foi de Muhammad, j'ai prédit que cette dernière serait acceptable pour l'Europe de demain comme elle est déjà acceptable pour l'Europe d'aujourd'hui".

 

G. B. Shaw

"The Genuine Islam", Vol. 1, No. 81936.

 

 

 

"La disparition du racisme, comme c'est le cas chez les Musulmans, est une des réussites les plus marquantes de l'Islam et il y a dans le monde contemporain, une urgente nécessité à propager cette vertu islamique..."

 

A.J. Toynbee

"Civilization on Trial", New York, 1948, p. 205.

 

 

 

« L'essor de l'Islam constitue peut-être l'événement le plus étonnant de l'histoire de l'humanité. Surgissant d'une terre et d'un peuple négligés, l'Islam s'est répandu en un siècle, à travers toute la terre, ébranlant de grands empires, renversant des religions établies de longue date, reforgeant les âmes des races et construisant un monde totalement nouveau - un monde islamique.

Plus on examine ce développement de près, plus il nous semble extraordinaire. Les autres grandes religions on fait leur chemin lentement, en luttant péniblement et ont finalement triomphé grâce à l'aide de monarques puissant convertis à la nouvelle foi. Le Christianisme avait son Constantin, le Bouddhisme son Asoka et le Zoroastrisme, son Cyrus, prêtant chacun au culte de son choix la force d'une autorité séculière. Ce n'est pas le cas de l'Islam. Emergeant d'une terre déserte peu habitée par une race nomade qui ne s'était jamais fait remarquer auparavant dans les annales de l'humanité, l'Islam s'est lancé dans sa grande aventure faiblement soutenu par les hommes et allant à l'encontre de forces matérielles terribles. Et pourtant l'islam a triomphé avec une facilité apparente et deux générations on vu le Fier Croissant porté en triomphe des Pyrénées à l'Himalaya et du désert d'Asie Centrale aux déserts d'Afrique Centrale. »

 

A.M.L. Stoddard

cité dans "Islam - The Religion of All Prophets", Begum Bawani Waqf, Karachi, Pakistan, p. 56.

 

 

 

"L'islam est une religion essentiellement rationnelle dans la plus large acception étymologique et historique du terme. La définition du rationalisme en tant que système qui fonde les croyances religieuses sur des principes fournis par la raison lui est parfaitement applicable. Il est indéniable que bien des doctrines et des systèmes de théologie ainsi que de nombreuses superstitions, de la vénération des saints à l'utilisation de chapelets et d'amulettes, se sont greffées sur le tronc principal du credo musulman. Mais, malgré l'ampleur du développement, dans tous sens du terme, des enseignements du Prophète, le Coran a invariablement maintenu sa place en tant que point de départ fondamental, et le dogme de l'unicité de Dieu y a toujours été proclamé avec une grandeur, une majesté, une pureté inébranlable et avec une conviction assurée, qu'il est difficile de trouver hors du sein de l'Islam. Cette fidélité au dogme fondamental de la religion, la simplicité élémentaire de la formule par laquelle il est énoncé, la preuve qu'il détient de la fervente conviction des missionnaires qui le propagent, sont autant de causes permettant d'expliquer le succès des efforts missionnaires; musulmans. Un credo si précis, si dénué de toute complexité théologique, et donc si accessible à la compréhension ordinaire, doit certainement posséder et possède d'ailleurs, un merveilleux pouvoir pour se frayer un chemin dans la conscience des hommes. »

 

Edward Montet

"La Propagande Chrétienne et ses Adversaires Musulmans". Paris 1890,

cité par T.W. Arnold dans "The Preaching of Islam", Londres 1913, p. 413,414.

 

 

 

"je ne suis pas un Musulman dans le sens usuel du terme, mais j'espère bien être un "Musulman" au sens de "serviteur fidèle de Dieu". Je pense toutefois qu'il y a de vastes vitrines de la vérité divine enchâssées dans le Coran et dans d'autres expressions de la vision islamique, dont moi-même et d'autres Occidentaux avons encore beaucoup à apprendre et l'islam est certainement un solide réservoir capable de fournir la structure de base de la religion de l'avenir".

 

W. Montgomery Watt

"Islam and Christianity Today", Londres 1983, p. IX.

 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://trullyislam.zeblog.com/trackback.php?e_id=51868

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog