Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

L’état de siège écrase la famille d’Abou Oda et ses enfants malades

Par Islam Lover :: mardi 20 juin 2006 à 12:53 :: Actualité

L’état de siège écrase la famille d’Abou Oda et ses enfants malades

 

 

 

Gaza – CPI

 

Le déficit rénal devient le sort de la famille de Youssef Abou Oda. Il a déjà emporté quatre de ses enfants. Et maintenant, il menace ses filles Ahlam, 15 ans, et Miriam, 13 ans, notamment depuis quelques mois. En effet, le nouvel état de siège a fait beaucoup de mal à la famille. Le siège économique avait déjà ruiné la famille en rendant son chef sans emploi. Le nouveau siège aggrave encore plus la situation. Désormais, elles n’ont plus le droit qu’à deux lavages de reins par semaines. Elles en ont cependant besoin de trois.

 

 

Maladie et souffrance

 

Sans pouvoir stopper ses larmes, la mère de ces deux fillettes remercie le club des « Faiseurs de la vie » pour le fait de hisser une tente pour recevoir des donations au profit des malades. Par le manque de médicaments et d’équipages médicaux, les malades sont les plus touchés et sinistrés par l’état de siège, notamment les cancéreux. La bienfaisance existe encore et nous sommes optimistes, dit-elle. Nous espérons que le gouvernement nous aide à nous procurer des médicaments pour nos filles.

 

Elle appelle le monde entier à écouter les gémissements des gens qui luttent contre la maladie et contre la mort, mais qui restent tout de même patients, résistants, aussi coûteux soient les sacrifices. Et en tapotant l’épaule de sa fille malade, elle lui fait la remarque que la maladie l’a faite grandir trop vite.

 

 

Une catastrophe humaine

 

Si le blocus contre les territoires palestiniens continue encore, la Palestine connaîtra une catastrophe humaine sans précédent. A titre d’exemple, l’hôpital d’Al-Chifaa, qui est le plus grand de la Palestine et qui offre 70% de ses services aux réfugiés vivant en dessous de la ligne de pauvreté, est actuellement dans une situation très dangereuse et a besoin d’une grande quantité de médicaments et d’équipements, dit le docteur Ibrahim Al-Habach, le directeur général de l’hôpital.

 

Le stock de médicaments et d’équipements médicaux souffre d’un grand manque. Beaucoup d’opérations chirurgicales ont été reportées, dit-il. Il lance alors un appel de détresse demandant à la Communauté internationale et aux établissements des droits de l’homme de réagir de façon urgente pour venir en aide à ces malades assiégés.

 

Normalement, le stock d’équipements pour les actes de lavage des reins doit suffire pour une période d’un an. Cependant le stock du ministère palestinien de la santé ne suffit que pour deux semaines au maximum. Or, 3000 opérations de lavage de reins s’effectuent chaque mois.

 

Par ailleurs, le stock de sang ne suffit que pour une journée, au moment où 6000 cas urgents pourront trouver la mort ou le handicap s’il y en a le moindre manque.

 

 

Soutenir une bonne cause

 

Sami Akila, le président du conseil du club de « Faiseurs de la vie », confirme le soutien de son club au peuple palestinien et condamne toute sorte de siège pratiqué contre lui.

 

Il appelle toutes les institutions de la patrie à concentrer leurs efforts pour soutenir ceux qui ont en besoin, les malades en particulier. Il appelle aussi les jeunes des mondes arabes et islamiques à quitter le silence et à soutenir la Palestine.

 

De son côté, Youssef Al-Modallel, le vice-ministre palestinien de la santé, dit que son ministère est le premier responsable de la santé des citoyens palestiniens, mais qu’il ne peut rien faire dans ce contexte de siège pratiqué seulement parce que le choix du peuple n’a pas été au goût du monde injuste.

 

Il n’est vraiment logique que le ministère ne possède le médicament que pour deux jours, dit enfin le vice-ministre. Les fonctionnaires n’ont pas reçu leurs salaires depuis quelques temps ; parfois, ils ne possèdent même pas les frais de transport pour arriver à leurs lieux de travail, conclue-t-il enfin.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://trullyislam.zeblog.com/trackback.php?e_id=50995

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog