Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

LA SOUNNA DES BONNES MANIERES ENVERS LA MALADIE

Par Islam Lover :: samedi 22 mai 2010 à 11:11 :: Découvrez l'Islam

LA SOUNNA DES BONNES MANIERES ENVERS LA MALADIE

 

 

En ce qui concerne la maladie : tous les hadiths ont été bien clairs que la maladie efface les fautes commises dans le passé.

1 - Bukhâry et Muslim ont rapporté d'après Abu Hurayra que le Prophète (saws) a dit : « Celui à qui Allah (awj) veut faire du bien, Il le prend chez Lui.».

2 - Ils ont de même rapporté d'après le Messager d'Allah (saws): «Tout ce qui atteint le musulman comme la maladie, la fatigue, le malheur, la calamité même une aiguille qui le touche, Allah (awj) lui effacera à cause d'elle des péchés».

3 - Bukhâry a rapporté d'après Ibn Mass'ud  : «Je suis entré une fois chez le Prophète (saws) qui était bien malade. J'ai dit : Mais ô Messager d'Allah, tu as une grave fièvre. - C'est que moi, répondit le Prophète (saws) je reçois une peine que deux personnes ne peuvent supporter. - Est-ce parce que tu reçois une double récompense ? lui demandai-je. - Oui, c'est ça. Tout musulman qui affronte une peine (celle de la piqûre d'une épine et au delà) Allah (awj) lui effacera ses fautes tout à fait comme un arbre qui fait tomber ses feuilles.».

4 - On avait rapporté d'après Abu Hurayra que le Messager d'Allah (saws) a dit :

« Le croyant ressemble à la plante qui s'incline sous la force du vent, elle se redresse normalement, ils ont la même capacité de force. Le libertin ressemble au cèdre qui fait front contre le vent jusqu'à ce qu'Allah (awj) l'arrache s'il le désire.»  [Rapporté par Bukhârî]

 

 

La patience en cas de maladie

L'homme se doit de patienter en cas de nocivité et de malheur. Il n'a reçu une chose meilleure ni plus vaste que la patience.

1 - Muslim a rapporté d'après Suhayb Bin Sinân que le Prophète (saws) a  dit : "Je m'étonne du cas du croyant qui a du bien dans toutes ses situations - ceci n'est valable que pour le croyant - s'il remercie Allah (awj) en cas de joie et de satisfaction il lui accordera du bien, s'il patiente en cas de malheur, Allah (awj) lui accordera du bien"

 2 - Bukhâry a rapporté d'après Anas : J'ai entendu le Messager d'Allah (saws) dire : Allah (awj) le très haut dit: «Si mon serviteur subit un malheur sur ses deux biens aimés [il veut dire les yeux] et patiente Je les lui échangerai par le paradis».

3 - Bukhâry et Muslim ont rapporté d'après Ata Bin Rabâh que Ibn ‘Abbâs a dit: est-ce que je te désigne une femme qui ira au paradis ? - Oui, bien sûr, répondis-je. - C'est cette femme noire. Elle est venue une fois chez le Prophète (saws) lui dire :

 - Je souffre de l'épilepsie et je me découvre, demande-moi la protection d'Allah (awj) . - Si tu veux, patienter tu iras au paradis si tu veux que je te demande la protection Allah  (awj)Il te guérira, répondit le Prophète (saws) 

- Non, je patiente mais demande pour moi à Allah (awj) de ne pas me découvrir - répliqua-t-elle.

 

 

la Plainte du malade

Il est permis au malade de se plaindre devant le médecin et l'ami ce dont il souffre s'il ne s'agit pas d'exaspération.

On avait cité le propos du Prophète (saws) : « Je souffre la peine de deux personnes ».

Ibn Mass'ud a dit : « Si on loue Allah (awj) avant de se plaindre ce n'est plus une plainte. Et la plainte à Allah (awj) est légale». Le Messager (saws) a dit : « ô mon Seigneur je me plains à Toi de ma faiblesse »

 

Les actes accomplis en bon état de santé s'inscrivent au compte du malade

Bukhâry a rapporté d'après Abu Mussa Ach'ary que le Prophète (saws) a dit : « Si un croyant tombe malade ou voyage, ses actes en cas de santé lui seront écrites»

N.B: saws= salla ALLAH alayhi wa sallam

awj=Azza wa jall 

Radia ALLAH ala koulli sahaba wa tabiiin

D'aprés: sajidine.com

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog