Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

« Quelle menace est-ce que je représentais pour les soldats israéliens ? »

Par Islam Lover :: samedi 08 mai 2010 à 18:05 :: Al-Aqsa dans notre coeur
 

« Quelle menace est-ce que je représentais pour les soldats israéliens ? »

Eva Bartlet - Palestine Telegraph

 
 
 
Dans le nombre croissant de manifestants non-violents pris pour cibles par des soldats israéliens sur-armés, les derniers en date sont trois manifestants non armés - deux Palestiniens et une militante internationale - blessés cet après-midi par des soldats israéliens.

(JPG)
Photo : Badwan Emad

Il y a eu des tirs à balles réelles lors d’une manifestation à l’est d’El Meghazi, dans le centre de Gaza. Une semaine auparavant, Mahmoud Shawa, 19 ans, avait été touché juste en dessous de son genou par un soldat israélien, alors qu’il manifestait à proximité du passage de Nahal Oz, à l’est de Gaza.

Le 30 mars, quatre Palestiniens ont été touchés par des soldats israéliens, alors qu’ils participaient à des manifestations non-violentes contre la « zone tampon » imposées par Israël. Trois sur les quatre ont été blessés par des balles ou des éclats d’obus aux jambes, tandis que le quatrième a été abattu d’une balle dans la tête.

Bianca Zammit, une Maltaise âgée de 28 ans fait partie des trois blessés par les tirs des soldats israéliens aujourd’hui. Zammit, ma collègue et membre du Mouvement International de Solidarité (ISM) , se trouvait à environ 3 mètres sur ma gauche, et nous étions toutes les deux à environ 50 mètres de la clôture de la frontière séparant la bande de Gaza et Israël quand on lui a tiré dessus.

Zammit était en train de filmer l’attaque des soldats israéliens par balles réelles contre les manifestants palestiniens non armés, surtout des jeunes qui couraient pour planter des drapeaux sur la clôture frontalière et réclamer la restitution des terrains palestiniens déclarés unilatéralement zone interdite par Israël.

En théorie, cette « zone tampon » est de 300 mètres, allant du sud au nord sur le côté palestinien de la frontière de Gaza. En réalité, la zone annexée dépasse de loin les 300 mètres décrétées comme limite par les autorités israéliennes. Des civils palestiniens ont été tués et blessés par des tirs et bombardements israéliens jusqu’à 2 kilomètres de la frontière.

De plus, les travailleurs qui ramassent des pierres et de la feraille pour les revendre à des fins de construction sont régulièrement kidnappés par des soldats israéliens et placés en détention en Israël. Ces personnes ont été poussées par le blocus, la pauvreté et le désespoir, à exercer dans les zones frontalières ce travail très peu rémunéré.

Peu de temps avant que Zammit ne soit blessée, Hind al-Akra, une jeune femme palestinienne âgée de 22 ans et qui participait à la manifestation, a été touché par des éclats d’une balle israélienne qui a éclaté près d’elle. L’éclat s’est logé dans son estomac. Lors des soins à l’hôpital Al-Aqsa de Deir al Balah, il a été estimé que Akra aura très probablement besoin d’une opération chirurgicale pour déloger l’éclat de son abdomen.

Le premier à avoir été touché aujourd’hui était Nidal al Naql, âgé de 18 ans, un adolescent parmi ceux qui étaient les plus proches de la clôture. Il a été frappé à la cuisse droite. Heureusement, la balle n’a touché aucune artère. Le terrain était instable, accidenté, rendant l’évacuation des blessés difficile.

« Quelle menace ai-je posée aux soldats israéliens ? Quelle menace aucun d’entre a-t-il représentée ? » interroge Zammit.

(JPG)

* Eva Bartlett est une avocate canadienne spécialisée dans les droits de l’homme. Elle vit actuellement dans la bande de Gaza.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog