Calendrier

« Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Episode 22 : Al-Moujîb

Par Islam Lover :: samedi 28 juillet 2007 à 11:52 :: A la lumière de ton Nom nous vivons

A la lumière de Ton nom, nous vivons.

Episode 22 : Al-Moujîb

(Celui qui inspire l’invocation pour l’exaucer)

 

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très miséricordieux, louanges à Allah, et que la bénédiction et le salut d’Allah soient accordés à notre maître le messager d’Allah.

 

L’attribut que nous traitons aujourd’hui, Al-Moujîb (Celui qui exauce), donne beaucoup d’espoir, amène de la joie et pousse à l’adoration d’Allah par l’invocation. Le nom Al-Moujîb vient très souvent dans le Coran où Allah (SWT[i]) nous apprend de nombreuses invocations et nous répète à la suite : " Nous l'exauçâmes … " (TSC[ii], Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 88).

 

Signification du nom Al- Moujîb :

 

Al-Moujîb est celui qui exauce les invocations. La relation avec ce nom d’Allah est très particulière pendant le mois de Ramadan surtout les dix derniers jours. Le hadith nous dit : “L’invocation de celui qui jeûne au moment de la rupture de son jeûne n’est jamais refusée.” D’ailleurs, le verset le plus significatif au sujet de l’exaucement des invocations vient au milieu de ceux qui parlent du jeûne. Allah (SWT) dit – ce qui peut être traduit par - : " (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 185). " Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186). Les Compagnons du Prophète (BP sur lui) préparaient des invocations spéciales pour cette période de l’année qu’ils répétaient à chaque génuflexion, au moment de leur rupture du jeûne et dans la prière nocturne. Ils assuraient qu’avant la venue du mois de Ramadan suivant, leurs invocations étaient exaucées.

 

Si la langue prononce l’invocation, sachez que Al-Moujîb veut l’exaucer. C’est aussi simple que cela. Donc Al-Moujîb c’est Celui qui inspire l’invocation pour l’exaucer. ‘Omar ibn Al-Khattâb qui comprenait ce sens disait : “Je me préoccupe de l’invocation et non de son exaucement. Dès que l’invocation m’est inspirée, je sais qu’elle sera exaucée.” Il faut remarquer que les Compagnons du Prophète avaient une profonde connaissance des attributs d’Allah (SWT). Ainsi, ‘Omar montre qu’il connaît celui de Al-Moujîb tandis que Ali montrait sa connaissance de Ar-Rahîm (Le Tout Miséricordieux) lorsqu’il disait : “Si je devais choisir à qui rendre des comptes le Jour de la Résurrection, mes parents ou Allah, je choisirai Allah parce qu’Il est plus miséricordieux.”

 

Al-Moujîb et l’exaucement des invocations :

 

Allah (SWT) a promis d’exaucer les invocations et Il ne manque jamais à Ses promesses. C’est Lui (SWT) qui dit – ce qui peut être traduit par - : " Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos engagements. " (TSC, Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE) : 1). Et de Sa promesse à exaucer l’invocation, Il dit – ce qui peut être traduit par - : “… … C'est une affaire déjà décidée. " (TSC, Maryam (MARIE) : 21). C’est un des éléments de base de notre doctrine musulmane, la foi en la promesse d’Allah. Le Prophète (BP sur lui) dit : “La porte de la miséricorde est déjà ouverte pour celui qui a été guidé vers l’invocation.” 

 

Aussi, Allah (SWT) n’a pas fixé de moment pour l’exaucement de l’invocation. Il a dit qu’Il est là pour celui qui vient à Lui. Dès que la main est tendue vers le ciel, que la langue murmure ou simplement que le cœur se dirige vers Allah, l’invocation est exaucée.

 

Un hadith dit : “L’invocation est la quintessence de l’adoration”, parce qu’on n’éprouve ce sentiment de servitude devant Allah (SWT) qu’au moment où on L’invoque. Dans cette attitude, le serviteur reconnaît Allah comme étant, Al-Malik (Le Roi), Al-Qawy (Le Tout Puissant), As-Samî ‘ (L’Audient), Al-Baçîr (L’Omnivoyant) et c’est comme s’il invoquait tous Ses attributs en même temps. Allah (SWT) entend toutes les différentes invocations de nous tous à travers le monde sans en manquer une ou les mélanger. Il nous dit dans le hadith qodssi : “ … … …O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, hommes et djinns, se rassemblaient en un endroit et Me demandaient, et que Je satisfasse la demande de chacun, cela ne diminuerait pas ce que Je possède, pas plus que ne diminue la mer quand on y trempe une aiguille… … …” Al-Moujîb prodigue généreusement à Ses serviteurs parce que Ses réserves ne désemplissent pas.

 

Al-Moujîb aime ceux qui insistent dans l’invocation. Non, seulement cela, mais si nous cessons de L’invoquer, Il nous met dans une situation où nous nous trouvons obligés de le faire. Il invite les gens à aller vers Lui.

 

L’attribut ‘Al-Moujîb’ vient toujours dans le Coran accompagné de l’attribut Al-Qarîb (Le Proche) comme dans ce verset – qui peut être traduit par - :" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186). Il est (SWT) ce qu’il y a de plus proche de toi. Il est toujours là et nous n’avons pas besoin de Lui expliquer notre cas ni d’élever notre voix. Notre problème est connu avant même que nous le formulions. Un verset nous dit – ce qui peut être traduit par - : " Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire " (TSC, Qâf : 16).

 

Nous ne sommes pas les seuls à invoquer Allah, le verset dit – ce qui peut être traduit par - : " Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, … " (TSC, Ar-Rahmân (LE TOUT MISERICORDIEUX) : 29). Les animaux, les poissons, les anges dans les cieux, l’univers entier s’adresse à Lui.

 

Nous ne devons pas nous sentir gênés de lui demander la chose la plus infime comme retrouver des clés perdues ou une adresse que nous ne retrouvons pas…

 

Nous avons ce hadith du Prophète qui nous fait connaître la proximité d’Allah (SWT): “Un bédouin avait été voir le Prophète et lui avait demandé: “Ô Messager d’Allah, est-ce qu’Allah est loin et nous devons crier ou proche et nous devons Lui murmurer?” Le Prophète (BP sur lui) ne répondit pas et ce verset fut révélé " Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186).

Ressentez-vous la tendresse de ce verset? Le Messager n’avait pas répondu pour nous faire comprendre combien nous sommes en rapport direct avec Allah (SWT). Il faut remarquer que tout au long du Coran, les versets qui commencent par “" Ils t'interrogent” sont suivis par une réponse qui commence par “Dis” à part ce seul verset qui vient ainsi pour nous faire comprendre que nous n’avons pas besoin d’intermédiaire entre Allah (SWT) et nous. Remarquez également que le verset dit  Mes serviteurs” et ne dit pas le soumis ou celui qui a la foi mais “de celui qui Me prie quand il Me prie” ce qui signifie que cela dépend de la volonté de celui qui veut invoquer.

 

Allah (SWT) dit encore – ce qui peut être traduit par - :"Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'Enfer, humiliés. " (TSC, Ghâfir (LE PARDONNEUR) : 60) Pourquoi ceux qui ne l’invoquent pas seront-ils punis? Parce qu’ils montrent qu’ils n’ont pas besoin d’Allah qui nous dit – ce qui peut être traduit par - : « Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs. 56. Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants. » (TSC, Al-'A`râf : 55-56).

 Le Prophète (BP sur lui) dit : “ Pour Allah rien n’est plus valable que l’invocation.” Il a dit également : “Allah se met en colère contre celui qui ne L’invoque pas.” Et encore : “La personne qui persévère dans l’invocation n’est jamais perdue.”

 

L’invocation est une arme formidable parce qu’Allah est Al-Moujîb. Le hadith nous dit : “Allah a de la pudeur et Il est généreux, il ne renvoie jamais celui qui L’invoque avec les mains vides.” Le généreux est celui qui donne sans qu’on ait besoin de lui demander. Qu’en sera-t-il alors si on lui demande avec insistance ? Le hadith qodssi dit : “Notre Seigneur (SWT) descend chaque nuit au ciel de la terre au dernier tiers de la nuit, et Il dit: Qui est en train de prier que Je lui réponde ? Qui demande quelque chose que Je la lui accorde ? Qui demande miséricorde que Je lui pardonne ?” (Rapporte par Al-Boukhâri (et aussi par Moslim, Malik, At-Termidhi et Abou Dawoud).

Qu’attendez-vous pour invoquer Allah ? Vous devez savoir que plus vous avez confiance dans Son attribut Al-Moujîb plus vous serez exaucé.

 

Exemples d’invocations exaucées par Al-Moujîb :

 

Prions Allah mes frères, puisse cette heure être une heure de réponse favorable, et qu’Allah regarde nos cœurs en cet instant, Lui qui connaît nos désirs et notre gêne, notre incessant besoin au nom d’Allah Al-Moujîb. Faisons-le avec foi, sans l’ombre d’un doute qu’Allah exauce les prières, même les plus irréalisables. Car dans le coran, tous les versets relatant la réalisation des vœux des prophètes, sont tous des exaucements miraculeux. Ceci est en soi une preuve supplémentaire pour affermir notre foi en Al-Moujîb. Je vous citerai quelques exemples pour rappeler cette vérité qui nous échappe mais combien pourtant elle est évidente.

 

Le prophète Ibrahim, se trouvant dans ce lieu où nous nous trouvons aujourd’hui, en plein désert fit cette invocation : Allah (SWT) dit -ce qui peut être traduit comme : " Et quand Abraham supplia: «ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier», le Seigneur dit: «Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'au-delà]. Et quelle mauvaise destination!» " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 126). Et dans un autre verset : " ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka`ba], - ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salât. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants?" (TSC, 'Ibrâhîm [ABRAHAM] : 37). Et nous pouvons admirer jusqu’à aujourd’hui en quelle manière Allah a exhaussé le prophète Ibrahim.

 

Le prophète Zacharie, submergé par le désespoir d’enfanter à la fin de l’âge, se tourna à Allah (SWT) et fit cette prière " C'est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: «ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il te soit agréable, ô mon Seigneur». " (TSC, Maryam (MARIE) : 2/6). La réponse ne se fit pas attendre ; " Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse… " (TSC, Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 90).

 

Je vous raconterai ma propre expérience. J’étais marié depuis dix ans mais sans avoir d’enfants et sans aucune raison apparente. Nous avons consulté un grand nombre de médecins mais en vain. Une fois, alors que j’accomplissais le pèlerinage, en se tenant à Arafat j’ai prié Allah de tout mon être et j’ai même demandé à ceux qui m’accompagnaient de prier Allah pour moi. Le lendemain, en appelant ma femme pour demander de ses nouvelles, elle m’annonça qu’elle a été voir un médecin pour un malaise et qu’il lui a confirmé le début d’une grossesse !

 

Aussi incroyables puissent être nos prières, aussi impossibles à réaliser, nous ne devons douter qu’elles seront exaucées par Al-Moujîb. Et ces exemples sont là pour nous rappeler cette belle vérité. Le prophète Salomon demanda à Allah (SWT) de lui faire don d’un royaume que nul autre que lui ne posséderait après "il dit: «Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur». " Et Allah lui a donné les commandes des vents pour qu’il en dispose à sa guise !!

Le prophète Noé a levé ses mains vers le ciel, et il a été favorablement exaucé. Regardez ce beau versets : " Noé, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur (qui exauce les prières). " (TSC, As-Sâffât (LES RANGES) : 75).

 

Allons vers Al-Moujîb et invoquons-Le, car nous sommes dans un mois où les prières sont exaucées, et particulièrement ses derniers jours, et à cette heure de la nuit. Toute les conditions de réponse sont réunies alors profitons en. Nous ne devons laisser passer ce mois sacré et ces nuits bénies sans tirer profit auprès d’Al-Moujîb. Les compagnons du Prophète (BP sur lui) prépareraient des prières bien déterminées pour le mois de ramadan et insistaient durant tout le mois en les répétant.

 

Abou Hourayra raconte qu’il s’est plaint de sa mère auprès du le Prophète, car elle s’entêtait dans son égarement et ne voulait pas entrer en Islam. Il dit : "ô messager d’Allah, ma mère me fait entendre des invectives sur toi, prie Allah pour qu’Il guide ma mère à son chemin." Le prophète leva alors les main vers le ciel et dit : "ô mon seigneur je te conjure de guider la mère d’Abou Hourayra." Abou Hourayra repartit chez lui content que le Prophète pria pour sa mère. Arrivé au seuil de sa maison, il entendit sa mère l’appeler de l’intérieur, il se dit qu’elle allait encore tempêter et blasphémer contre  le prophète. Mais à sa surprise, il l’entendit prononcer la profession de foi. Il pleura, stupéfié que la prière du Prophète soit aussi vite exaucée. Les larmes aux yeux, il retourna aussitôt auprès du Prophète et lui raconta la scène. Le Prophète dit : "louange à Allah." Abou Hourayra dans l’euphorie demanda au Prophète de prier encore Allah pour qu’il fasse aimer sa mère et lui aux gens et lui faire aimer les gens. Le Prophète leva encore les mains au ciel et dit : "ô Allah faites que les gens aiment Abou Hourayra et sa mère et que Abou Hourayra et sa mère aiment les gens." Abou Hourayra raconte que tous les gens qui le connurent se mirent à l’aimer aussitôt."

 

Vous souvenez-vous de toutes les fois où Allah (SWT) a exaucé vos prières ? Elles doivent être nombreuses…mais pourquoi avons-nous tendance à oublier ? Ceci est l’œuvre du diable. Il entreprend de nous faire oublier nos prières exaucées et nos vœux réalisés en nous intéressant à l’objet de la prière et à oublier celui qui L’a réalisée. Le diable ne veut pas nous voir réaliser toute la grâce d’Al-Moujîb et que c’est Lui qui exauce nos prières, car nous aurons alors réalisé le vrai sens de la servitude et nous serons ainsi très proche d’Allah.

 

Les heures favorables à l’exaucement des prières :

 

·         Le dernier tiers de la nuit

·         Entre le premier appel à la prière et le second (Adhan et Iqama)

·         Le vendredi

·         Le jour de Arafat

·         La nuit du destin

·         Durant le mois de ramadan

·         En rompant le jeûne

·         En se prosternant dans la prière

 

Les prières sont aussi exaucées devant la Ka’ba, en faisant la circumambulation et en buvant l’eau de Zamzam. Elles le sont aussi juste après une repentance. Et en achevant de réciter le coran. Elles sont exaucées lorsqu’on fait des prières pour son frère musulman. Le Prophète dit : "quand l'un d’entre vous prie pour son frère en son absence, Allah désigne un ange qui dit : amène, Allah t'accordera autant que tu demandes pour lui."

Parmi les grâces d’Allah sur nous, le fait de pouvoir L’invoquer et s’adresser à Lui sans oraisons préétablies ou de suppliques bien déterminées. Un jour un homme était venu voir le Prophète et lui dit :" j'aime invoquer Allah mais je ne sais pas dire les belles oraisons que vous dites toi et Mou'adh." Le Prophète lui dit : "et que dis tu dans tes prières ?" l'homme lui répondit :"je dis, ô seigneur épargne moi le feu de l'enfer et fais moi entrer au paradis." Alors le Prophète lui dit : "c'est bien autour de cela que tourne mes oraisons et celles de Mou'adh."

 

Les conditions d’exaucement des prières :

  • Etre convaincu qu'Allah (SWT) exaucera nos prières, le Prophète dit : ‘invoquez Allah en étant convaincus qu’Il vous exaucera », il dit aussi : « ne dites pas : ô Allah exauce moi si tu veux, mais soyez fermes et convaincus »

  • La présence d’esprit et la ferveur en invoquant Allah, le Prophète dit : "Allah n’exauce pas un cœur absent et absorbé." Ibn ‘Omar dit : je me rends bien compte quand mes prières seront exaucées. On lui dit : et comment ? il dit : "quand je ressens une grande ferveur dans le cœur et que tout mon être éprouve une exaltation joyeuse et que mes larmes coulent, je me dis cette heure est bien une heure favorable alors je m’applique encore davantage." Ibn Hanbal dit aussi : savez-vous quand est ce que vos prières seront exaucées ? on lui dit : quand ? il répondit : voyez-vous un homme à bord d’un bateau qui se bat contre une mer agitée et tumultueuse et quand il est presque certain de son péril, il se met à prier Allah de toutes ses forces, eh bien si vous invoquez Allah comme cet homme là soyez certain que vous serez exaucés.

  • Ne pas se presser. Le Prophète dit : "vous serez exaucé tant que vous ne vous pressez pas pour la réponse. On lui dit ; et comment nous presserons-nous ? il dit : que vous vous disiez nous avons prié Allah et il ne nous a pas exaucés et vous renoncerez alors à la prière alors qu'Il allait vous exaucer."

  • Se nourrir du licite, le Prophète dit : « il se trouve un homme qui voyage beaucoup, lève ses mains vers le ciel et implore Allah alors que sa nourriture est de source illicite et son breuvage est de source illicite, comment espère-t-il être exaucé ! ».

 

Les bienséances de la prière :

 

·         Lever les mains en priant

·         Etre en état de pureté (ayant fait ses ablutions) tant qu’on peut

·         Se diriger vers la Qibla

·         Commencer par faire la louange d’Allah, puis prier sur le Prophète

·         Se rapprocher d’Allah en invoquant Ses plus beaux noms

·         Insister dans la prière

·         Faire aumône après la prière

 

Allah dit : « ô Djibrîl, est ce que mon serviteur M’a invoqué ? » Il lui dit ; « oui mon seigneur ». Allah lui dit : « fais tarder la réponse car j’aime entendre son geignement. »


[i] SWT: Subhanaho Wa Ta’ala : Exalté soit-Il

[ii] TSC: Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du noble Coran.

 

AmrKhaled.net © جميع حقوق النشر محفوظة
Cet article peut être publié ou copié sous une forme inchangée pour des usages privés ou personnels, à condition de mentionner sa source d'origine.
Tout autre usage de cet article sans une autorisation écrite préalable de la part de l'Administration du site est strictement interdit. Pour plus d’informations : dar_altarjama@amrkhaled.net

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://trullyislam.zeblog.com/trackback.php?e_id=230697

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog