Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Al-Hasân Al-Basri (رحمه الله)

Par Islam Lover :: samedi 30 juin 2007 à 10:33 :: Vivons Avec Eux, Apprenons d'Eux!

                                        

 

Son nom et sa généalogie

Son nom était Al-Hasan Ibn Yasâr, surnommé Abou Sa'id.

Son père était l'esclave affranchi de l'estimable compagnon, Zayd Ibn Thâbit (que Dieu l'agrée).

Quant à sa mère, Khayra, elle était l'esclave affranchie de Oum Salama (رضي الله عنها).

Sa naissance (30 H)

Al-Hasan naquit à Médine vers l'an 30 de l'Hégire (peut-être en 21).

Son éducation

Il grandit sous le patronage des femmes du Prophète (que Dieu le bénisse et le salut). Il fut, surtout, élevé dans le giron de Oum Salama (رضي الله عنها).

Al-Hasan eut, en plus, l'honneur d'être allaité par la Mère des Croyants, Oum Salama (رضي الله عنها). Et ce, quand sa mère allait faire les commissions et que le nourrisson pleurait de faim, Oum Salama (رضي الله عنها) le prit entre les bras et lui donna le sein pour le consoler de l'absence de sa mère. Vu le grand amour qu'elle éprouvait pour ce bébé, son sein, par la grâce de Dieu, sécréta du lait que le petit suça et cessa de gémir.

Al-Hasan passait son enfance en allées et venues parmi les maisons des Mères des Croyants. Il tira, évidemment, profit de cette atmosphère saine, dominée par les bonnes mœurs, la foi, les bienséances et la science.

Son apprentissage

Dans la mosquée du Prophète (que Dieu le bénisse et le salut), Al-Hasan suivait l'enseignement des vénérables compagnons, tels : 'Uthmân Ibn 'Affân, 'Abdoullah Ibn 'Abbâs, 'Alî Ibn Abou Tâlib, Abou Moûsa Al-Ach'arî, Anas Ibn Mâlik, Jâbir ibn 'Abdoullah et 'Abdoullah Ibn 'Umar (رضي الله عنهم).

A l'âge de 14 ans, Al-Hasan accompagna ses parents vers Bassora, qui fut à cette époque l'une des plus grandes citadelles d'érudition. Les grands compagnons (رضي الله عنهم) affluèrent vers son immense mosquée, et notamment 'Abdoullah Ibn 'Abbâs dont Al-Hasan fut le disciple et duquel il apprit l'exégèse, le Hadith et la science des lectures coraniques.

Il puisa du savoir des autres compagnons, la jurisprudence, la linguistique, les lettres jusqu'à ce qu'il fut considéré alors comme un puits de science. Il fut très entouré, acquit de la réputation et jouit de la considération publique.

Ses livres

Il a écrit "l'Exégèse du Coran" [Tafsîr Al-Qurân] et "Les Vertus de la Mecque" [Fadâîl Makkah]

Sa mort (110 H ; 80 ans)

Al-Hasan décéda en l'an 110 de l'Hégire. Tout le peuple de Bassora lui eurent rendu les derniers devoirs au vendredi, premier jour de rajab.

Ses qualités

    Sa science

    Anas Ibn Malik (que Dieu l'agrée) fût interrogé un jour sur une question et il dit : "Allez interrogez notre maître al-Hassan, car il a entendu et nous avons entendu, mais il a retenu et nous avons oublié".

    Son souci pour l'au-delà

    AbdulWahad Ibn Zayd a dit : "Si tu voyais Al Hassan, tu penserais que l'on a versé sur lui la tristesse des créatures en raison des longs pleurs et des nombreux sanglots".
    On lui dit : "Décris nous Al Hassan!"
    Il répondit : "Que Dieu fasse misericorde à Abou Sa'id, wallah! Lorsqu'il venait, c'est comme si il revenait de l'enterrement d'un proche, et lorsqu'il repartait, c'est comme si le feu était au dessus de sa tête, et lorsqu'il s'asseyait, c'est comme si c'était un prisonnier que l'on emmené se faire couper la tête, et [lorsqu'on le voyait] au matin, c'est comme si il revenait de l'au delà, et [lorsqu'on le voyait] au soir, c'est comme si c'était un malade que la maladie avit extenué".

    Yunas Ibn 'Abdillah dit : "Je n'ai jamais vu Al Hassan rire à pleine dent".

    Yazîd Ibn Hawshab décrit la piété d'Al-Hasan disant : "Je n'ai vu plus craintif [de Dieu] que Al-Hasan Al-Basri et 'Omar Ibn 'Abd Al-'Azîz, à croire que l'enfer n'a été crée que pour eux".

    Sa modestie

    Un jour on mentionna l'enfer dans son assemblée. Il dit alors : "On a rapporté que le Prophète a dit : "Demain, un homme sortira de l'Enfer aprés y être rester des années" " Puis Al Hassan a dit : "Comme j'aimerai être cet homme".

    Sa piété

    On rapporte qu'Al Hassan (رحمه الله) décida de faire la priere de nuit, mais que son âme ne voulut pas être conciliante, alors il resta éveillé toute la nuit jusqu'au matin. On le questionna à ce sujet et il dit : "Mon âme m'a vaincu pour abandonner la priere, alors je l'ai vaincu pour abandonner le sommeil! Wallahi! Je ne la laisserai pas tant qu'elle ne se soumettra pas et qu'elle n'obtemperera pas".

Les éloges à son sujet

Khâlid Ibn Safwân, l'un de ses proches, le décrivit en disant : "C'est un homme qui a l'âme pure et qui tient parole. Il donne le modèle parfait quand il recommande le louable ou qu'il interdit le blâmable. Je l'ai vu capable, tel un ascète, de se passer des gens et de ce qu'ils avaient entre les mains. Tandis que j'ai vu ceux-ci tellement besoin de lui et en demande continuelle de ce qu'il avait".

Maslama Ibn 'Abd Al-Malik a dit : "Comment des gens qui ont parmi eux un homme tel Al-Hasan Al-Basrî, s'écartent-ils du droit chemin?!".

An-Nawawî dit : "Al-Hasan fut une Somme, un érudit raffiné, un jurisconsulte, un homme de confiance, un adorateur ['âbid], un ascète [nâsik] au savoir abondant, éloquent et beau de visage". Al-Ghazâli dit : "Al-Hasan est celui dont les paroles étaient les plus proches de celles des Prophètes et celui dont l'exemple se rapprochait le plus des compagnons du Prophète -paix et bénédictions sur lui".

Depuis: www.risala.net

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://trullyislam.zeblog.com/trackback.php?e_id=219262

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog