Calendrier

« Février 2012 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Des colons sionistes profanent Al-Aqsa et appellent aux dons pour sa destruction

Par Islam Lover :: samedi 25 février 2012 à 0:57 :: Al-Aqsa dans notre coeur
Des colons sionistes profanent Al-Aqsa et appellent aux dons pour sa destruction
[
Un groupe de fidèles musulmans stationnés à Al-Aqsa
Al-Qods occupée – CPI

Des groupes de sionistes extrémistes ont pris d’assaut jeudi matin la Mosquée d’Al-Aqsa, sous des mesures de sécurité renforcées des forces d’occupation qui ont empêché des centaines de fidèles palestiniens d’entrer dans Al-Aqsa pour répondre aux appels lancés pour sa défense.

Des sources jérusalémites ont indiqué qu’un état de tension règne dans la ville après l’assaut des groupes de colons sur la Mosquée d’Al-Aqsa, et que les fidèles stationnés à l’intérieur de la mosquée les ont affrontés alors qu’ils tentaient d’entrer par la Porte des Maghrébins.

La Fondation d’Al-Aqsa pour les legs pieux et le patrimoine dans les territoires occupés en 48, ont affirmé que des forces importantes de policiers et de soldats d’occupation ont renforcé le siège de la Mosquée d’Al-Aqsa à l’intérieur et à l’extérieur. Elles ont également empêché de nombreux fidèles d’y entrer pendant que des extrémistes juifs ont appelé à la prendre d’assaut, et détenaient les cartes d’identité des femmes jusqu’à leur sortie de la mosquée en les menaçant.

La Fondation a ajouté dans un communiqué de presse jeudi matin que 65 colons ont pris d’assaut la Mosquée d’Al-Aqsa répartis en trois groupes, dont un de la colonie Kiryat Arba.

Elle a affirmé que des forces spéciales sionistes ont assiégé la Mosquée Al-Aqsa et ont fermé ses portes dans les premières heures du matin, en ajoutant que les voix des fidèles retentissaient de Takbirs à l’intérieur de la mosquée.

La Fondation a indiqué que trois palestiniens de 48 et un des gardiens de la mosquée d’Al-Aqsa ont été arrêtés par les forces d’occupation, tandis qu’un climat de tension et de prudence règne dans la Mosquée d’Al-Aqsa.

Des groupes sionistes extrémistes de la colonie Kiryat Arba à Hébron avaient annoncé leur intention d’organiser un assaut collectif de la Mosquée d’Al-Aqsa jeudi matin, et qu’ils ont appelé « Montée au Mont du Temple pour le purifier des musulmans et effectuer des rituels talmudiques ». De même que les chefs religieux et nationaux à al-Qods et dans les territoires occupés ont appelé à se rendre tôt et de manière intensive à la mosquée pour affronter les colons.
 

Appels aux dons pour la destruction d’Al-Aqsa

Dans un contexte similaire, les chefs des colons sionistes ont annoncé le lancement d’une vaste campagne pour récolter des dons au profit de la destruction de la Mosquée sacrée d’Al-Aqsa et la construction du prétendu « Temple » sur ses ruines.

Selon ce qui a été rapporté par le Centre médiatique d’al-Qods, des appels ont été lancés à cet égard dans des haut-parleurs lors d’une marche des chefs colons organisée mercredi près de la Mosquée d’Al-Aqsa, parcourant les rues de la vieille ville à al-Qods occupée, sous la protection de la police et des soldats.

Le Centre a ajouté que la police d’occupation a procédé à la fermeture des rues et a obligé les commerçants à fermer leurs boutiques pour assurer une protection complète aux colons « pour montrer clairement l’échange des rôles entre l’ensemble des institutions de l’Etat d’occupation pour la construction du prétendu Temple sur les ruines de la Mosquée d’Al-Aqsa ».

Le Centre a souligné que la marche des colons est partie du Mur d’al-Bouraq (Lamentations) en passant par les portes extérieures de la Mosquée d’Al-Aqsa et les commerces de la rue al-Wad, jusqu’à la Porte de la Rémission (Bab al-Hutta). Ils formaient des groupes de danse et brandissaient le drapeau sioniste en scandant des slogans racistes contre les arabes et les musulmans.

Il a ajouté que les colons ont insulté les jérusalémites lors de leur marche dans les rues d’al-Qods occupée, provocant des frictions entre les deux parties que la police d’occupation a arrêté.

Le Centre a précisé qu’un état de colère règne au sein des jérusalémites, surtout après l’annonce du lancement d’une campagne de récolte de dons pour la construction du prétendu Temple qui est contrecarrée par des communiqués de condamnations par les arabes et les musulmans.

Crise humanitaire à Gaza : ni eau, ni électricité, ni carburant

Par Islam Lover :: samedi 25 février 2012 à 1:05 :: Al-Aqsa dans notre coeur

Ziad Medoukh : Crise humanitaire à Gaza : ni eau, ni électricité, ni carburant


Ziad Medoukh

Depuis plus d’une semaine, la bande de Gaza vit une véritable crise humanitaire. La fermeture de l’unique centrale électrique a provoqué de longues coupures de courant, jusqu’à 18 heures par jour, ce qui signifie que la maison ou le quartier ont droit à six heures d’électricité quotidiennes.

(JPG)Vous imaginez ? Plus d’un million sept cent mille habitants privés d’électricité pendant des jours et des jours !

Outre ces coupures en plein hiver, à Gaza, c’est la pénurie d’eau. Tous les puits municipaux qui approvisionnent les habitants fonctionnent à partir du courant électrique.

Vous imaginez ? Des foyers privés d’eau pendant des jours et des jours !

Cette situation est liée au manque de fioul et de carburant qui entraient normalement dans la bande Gaza par Israël et l’Égypte. Cette pénurie a des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne des Gazaouis et paralyse les secteurs économiques de cette région sous blocus.

Imaginez-vous une terre sans électricité, sans eau et sans carburant ? Nous sommes au deuxième millénaire quand même !

Israël refuse l’entrée de matériel et de pièces de rechanges pour cette centrale endommagée par les multiples bombardements, notamment lors de sa dernière offensive contre Gaza en 2009.

L’Égypte refuse de continuer à fournir du carburant via les tunnels, à Gaza. Nous avions mis toute notre espérance dans leur révolution, mais un an après la chute de l’ancien régime de ce pays voisin, pour les Gazaouis, rien n’a changé .

A cause du manque de carburant, les moyens de transports ne peuvent pas fonctionner, les étudiants sont contraints d’aller à pied à l’école ou à l’université, la vie est paralysée.

Beaucoup d’usines ont fermé leurs portes, des milliers de travailleurs se retrouvent au chômage, ce qui aggrave la situation déjà délicate des habitants de cette prison à ciel ouvert.

Les hôpitaux et les centres médicaux sont les plus touchés, beaucoup d’opérations chirurgicales sont annulées, beaucoup d’appareils médicaux sont en panne, la vie de centaines de patients est menacée.

L’état d’urgence a été décrété dans la bande de Gaza et même les quelques générateurs qui continuent de fonctionner vont être arrêtés, faute de fioul.

Devant cette crise, les Gazaouis s’interrogent :

Où sont les organisations de droits de l’homme ?

Où est le monde dit libre ?


ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog