Calendrier

« Juillet 2007 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Video 10: La Vie..

Par Islam Lover :: lundi 02 juillet 2007 à 19:05 :: Médiathèque

                              Video obtenue depuis: www.sajidine.com

Nous vivons sur Sa terre, sous Son ciel. Nous respirons Son oxygène, nous sommes chauffés et illuminés par Son soleil. Nous buvons Son eau et profitons de Ses bienfaits. Nous pensons avec le cerveau qu'Il nous a donné. Mais malgré cela, les Hommes préféreront choisir la négation. Pourquoi ?

Ô ALLAH comme tu es Grand! Et comme nous sommes petits!

 

Voir aussi:        Video sur le développement embryonnaire

Épisode 21: Al-Wahhâb (Le Donateur gracieux)

Par Islam Lover :: samedi 21 juillet 2007 à 11:24 :: A la lumière de ton Nom nous vivons

À la lumière de Ton nom, nous vivons

Épisode 21: Al-Wahhâb 

Le Donateur Gracieux, Le Dispensateur par excellence

(Celui qui vous fait preuve de Son Amour et de Sa Bienveillance

En vous comblant de par Ses Dons Généreux)

Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Louanges à Allah (SWT[i]) Seigneur de l’Univers. Que la Bénédiction et la Prière d’Allah (SWT) soient accordées à Son Messager.

Introduction :

‘Echangez entre vous des cadeaux, vous apprendrez à mieux vous aimer’, Hadith du Prophète (BP Sur Lui) qui vient appuyer le sens du Nom d'Allah "Al-Wahhâb, le Donateur Gracieux"; car l'homme, cette faible créature, et quel que soit son niveau, aime recevoir des présents. Le Prophète (BP Sur Lui) conscient de cette nature chez les créatures qu'Allah a créées, a cité ce Hadith.

Le choix de ce Nom Al-Wahhâb, en cette nuit, n'est pas un hasard, il est en étroite relation avec les dix derniers jours du mois de Ramadan qui s'annoncent actuellement et qui renferment La nuit d’Al-Qadr (la Destinée). Au fond, nous ne pouvons faillir à faire allusion à cette Nuit extraordinaire ou à évoquer les préparatifs qui s'imposent pour la vivre.

Signification de l’attribut Al-Wahhâb :

« Ou bien détiennent-ils les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Puissant, le Dispensateur par excellence » (TSC, Sâd : 9).  Que signifie au juste Al-Wahhâb ? Et quel rapport ce Nom a-t-il avec la Nuit d'Al-Qadr (la Destinée)? Al-Wahhâb vous comble de Ses dons pour vous prouver Son amour, Lui le Très Riche, le Très Grand, le Seigneur de l'univers, sans rien vous réclamer en contrepartie. Allah (SWT) tient, par l'intermédiaire de Ses Plus Beaux Noms et Attributs, à faire connaître Son amour et Sa bienveillance en faveur de Ses serviteurs.

Enfants, nos parents et nos professeurs nous disaient qu'il nous fallait aimer Allah. Mais personne n'a pensé à nous faire savoir à quel point Allah (SWT) nous chérit et nous favorise.  C'est Lui (SWT) qui a commencé par démontrer Son amour vis-à-vis de Ses créatures: «… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime… » (TSC, Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE) : 54).). Toutes les autres créatures, dont les Anges et le Diable Banni, envient l'homme, cette humble créature, pour la place qu'il occupe auprès de Son Créateur; « Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges: «Je vais établir sur la terre un vicaire «Khalifa». Ils dirent: «Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier?» …» (TSC[ii], Al-Baqara (La Vache): 30);  « Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui refusa… » (TSC, Al-Baqara (La Vache) : 34.)  Lorsque vous aurez pris conscience de l'Amour d'Allah pour vous, vous saurez Lui obéir facilement.

Dans la langue, dans la loi, dans les livres de droit, faire offrande d'une chose à quelqu'un signifie lui en faire don gratuitement, sans attendre à être payé en retour, sans contrepartie, sans récompense,  sans rémunération, sans condition, bref un cadeau; autrement ce sera un contrat de vente, ou un contrat de travail. Al-Wahhâb, le Dispensateur par excellence, Le Donateur Gracieux, fait incessamment et sans interruption, des offrandes précieuses et de fine qualité à Ses serviteurs sans rien en échange. Il (SWT) le fait par amour, par affection et par bienveillance. « …C’est Toi, certes, le Grand Donateur! » (TSC, 'Âl-`Imrân (La Famille D’Imran) : 08.)

Personne sur terre ne possède cet attribut; en effet, il nous arrive de présenter des cadeaux à notre entourage dans certaines circonstances et occasions, mais nous nous attendons toujours à en recevoir, à en être acquitté  soit matériellement, ou moralement; sachant que nos présents peuvent à certains moments, être préjudiciables ou mortels, comme le père qui offre une voiture de luxe à son enfant qui provoque sa mort.

Vous souvenez-vous de la dernière offrande dont Il vous a favorisé? L'en avez-vous assez remercié? L'avez-vous bien placée? Autrement, vous ne mériterez ni Son Amour ni Ses dons. Méfiez-vous d'Iblis (du Démon Banni), il peut vous faire dévier et vous faire oublier les dons dont Allah (SWT) vous a dotés.

Dans le Hadith Qodssi, Allah (SWT) dit- ce qui peut être traduit par: "Ô vous Mes serviteurs, sachez que si le premier et le dernier d'entre vous, si tous les hommes sur terre et tous les Djinns (les démons) avaient le cœur pieux de la meilleure personne entre vous (Il SWT, fait allusion à Mohammad) Mon Royaume n'en sera pas mieux favorisé; Ô vous Mes serviteurs, sachez que si le premier et le dernier d'entre vous, si tous les hommes sur terre et tous les Djinns (les démons) avaient le cœur vicieux de la plus mauvaise personne entre vous (Il SWT, désigne Iblis, le démon), Mon Royaume n'en sera point troublé". Pour quelles raisons donc nous fait-Il don de Ses offrandes? Parce qu'Il nous aime et nous favorise.

Quelle différence y a-t-il entre Ar-Razzâq, Le Grand Pourvoyeur, et Al-Wahhâb, Le Donateur Gracieux et le Dispensateur par excellence? Par exemple, je peux en tant que PDG, vous verser un salaire mensuel au terme d'un travail que vous aurez accompli en ma faveur, je suis Ar-Razzâq; Bien évidemment, « Il n’y a rien qui Lui ressemble »; mais je peux vous offrir en plus du salaire, des présents gratuits, sans contrepartie, qui viennent à l'improviste, au moment où vous vous y attendez le moins, à ce moment-là je suis très généreux avec vous, vous n'avez rien fait pour le mériter, je le fais uniquement pour vous. Quand Allah (SWT) vous dote de Ses dons, vous êtes Son privilégié.

Allah (SWT) veut par là réduire la distance qui vous sépare de Lui (SWT) afin que Son amour soit ancré au fond de votre âme. Ce qui est étrange c'est de voir un Grand Roi attaché profondément à Ses serviteurs, Lui qui se passe bien d'eux, au moment où l'on s'attend au contraire. Il vous sélectionne entre des milliers de Ses serviteurs.

·         La guidance dans le Droit Chemin qui mène au Paradis, représente le don le plus important dans votre vie...

·         Le Prophète (BP Sur Lui) qu'Il vous a envoyé pour purifier votre âme : « Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes... » (TSC, 'Âl-`Imrân (La Famille D’Imran): 164.)

·         La Nuit d’Al-Qadr (de la Destinée) durant laquelle Il vous pardonne tout vos péchés et toutes vos erreurs à condition de le solliciter et de l'implorer.

·         Il (SWT) vous a invité à faire une Oumra  au moment où vous vous y attendez le moins. Vous en souvenez-vous?

·         Il vous a facilité le voyage du pèlerinage alors que vous avez perdu tout espoir en essuyant des difficultés à faire vos papiers...

·         Et l'enfant que vous avez eu après de longues années d'implorations; à savoir que ce terme de "l'enfant" n'est apparu dans le Coran qu'avec le verbe "donner", Allah (SWT) évoquant Ibrahim au verset 84 de la Sourate Al-'An`âm (Les Bestiaux), dit- ce qui peut être traduit par: « Et Nous lui avons donné Isaac et Jacob ». Et au verset 19 de la Sourate Maryam (Marie) l'Ange Gabriel s'adressant à Maryam, lui dit- ce qui peut être traduit par: « Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d’un fils pur»...

·         Vous étiez sur le point de tout perdre pour épouser votre femme...

·         Les jeunes qui cherchent à se marier et qui attendent un don...

·         La cassette qui a été à l'origine de votre guidance dans le Droit Chemin...

·         Cet ami dont vous avez fait la connaissance au hasard et qui vous a guidé et avec qui vous avez réalisé des bienfaits...

·         Vous souvenez-vous de la Salât pendant laquelle vous avez été si ému  et avez pleuré avec dévotion...

·         Vous souvenez-vous du moment où vous traversiez une crise financière, puis tout à coup Il vous a sauvé...

·         Et le talent dont vous jouissez et que vous avez mal placé... sachez que vous en serez questionné le Jour de la Résurrection

Tels sont quelques-uns des dons de Al-Wahhâb, du Donateur Gracieux, du  Dispensateur par excellence, Il (SWT) vous en fait offrande au moment le plus inattendu. Il vous en fait don soit parce qu'Il vous aime; soit pour vous rapprocher de Lui, car vous êtes assez distant de Lui. Si vous ne vous souvenez pas de la dernière offrande cela veut dire que vous ne méritez ni Son amour ni ses Dons.

Allah (SWT) nous fait don de Ses offrandes pour que nous persistions à l'aimer; Mais ce qui est regrettable c'est que nous les négligeons, et ne les apprécions pas à leur juste  valeur. Ces dons qui nous proviennent d'Allah et dont nous jouissons, nous les avons acquis dès notre naissance, et nous les aurons jusqu'à notre mort, alors que tous les autres cadeaux profanes sont sujets à être dissipés.

La Nuit d’Al-Qadr :

La communauté musulmane entière assiste actuellement à une proposition d'un don extrêmement précieux, un don qu'Allah (SWT) octroie à certains de Ses serviteurs sujets à une rigoureuse sélection, il s'agit de "la nuit d'Al-Qadr".

Commençons tout d'abord par les exemples de sélections qu'Allah (exalté soit-Il) a opéré le long de l'Histoire de l'humanité:

  • Il a élu parmi la totalité des êtres humains les prophètes.
  • Il a élu parmi l'ensemble des prophètes les cinq messagers doués de fermeté, à savoir: Noé, Abraham, Moïse, Jésus et Mohammed (BP sur eux).
  • Il a élu parmi ces messagers doués de fermeté Mohammed (BP sur lui).
    Il s'agit en fait d'une élection, d'une préférence, d'un don qu'Il t'accorde en raison d'un bien préalable qui réside dans ton tréfonds.
  • Il a élu Moïse pour qu'il soit le seul messager auquel Allah a parlé de vive voix.
     « 
    Et (Allah) dit: «Ô Moïse, Je t’ai préféré à tous les hommes, par Mes messages et par Ma parole. Prends donc ce que Je te donne, et sois du nombre des reconnaissants». » (TSC, Al-'A`râf:144.) Dans un autre verset, Il lui dit- ce qui peut être traduit par: « Moi, Je t’ai choisi. Ecoute donc ce qui va être révélé. » (TSC, Tâ-Hâ: 13)
  • Il a élu Marie deux fois tel que l'indique le verset : «Ô Marie, certes Allah t’a élue et purifiée; et Il t’a élue au-dessus des femmes des mondes. » (TSC, 'Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 42).
  • Il a élu le Prophète Mohammad (BP sur lui) appelé dès lors: "le prophète élu".
  • Il lui a élu ses compagnons: Abou Bakr, Omar, Othman, Ali, Hamza … (qu'Allah les agrée).
  • Il a élu parmi l'ensemble des communautés celle de Mohammed (BP sur lui): « Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes… » (TSC, 'Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 110).
  • Il a élu au sein de cette communauté les martyrs: « …et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs… » (TSC, Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) :140)
  • Il a de même élu au sein de cette communauté les récitateurs du Coran. Ils sont nommés "les proches d'Allah et Ses privilégiés".
  • Il a privilégié parmi les lieux "`Arafa", parmi Ses créatures les anges, et parmi Ses anges "Gabriel" pour enseigner les révélations qu'Allah inspire à Ses prophètes.
  • Il a préféré parmi les jours "Dhol-Hidja"et parmi les lieux "La Mecque",
  • Il a élu parmi les nuits "la nuit d'Al-Qadr" à laquelle il n'a pas donné d'équivalent, et Il a élu parmi Ses Serviteurs ceux qui réussiraient à la vivre.
    Voyez-vous comment l'octroi des dons de Al-Wahhâb progresse? Il s'approche de toi de plus en plus, d'ailleurs Il t'a beaucoup élu: Il t'a élu, parmi ces 6 milliards, pour être musulman. Voire, Il t'avait déjà privilégié par rapport à la totalité des créatures pour faire de toi un être humain. Vois-tu les animaux dans la rue? Vois-tu combien Il t'a préféré parmi Ses créatures?
  • Ces gens qui accomplissent le Tawâf ([iii]) autour de la Ka`ba, ils furent élus parmi une multitude qui souhaitaient être à leur place ces jours-ci, ils sont en train de jouir d'un don très précieux décerné par Al-Wahhâb (SWT).

Revenons au don qu'Al-Wahhâb nous propose ces jours-ci, à savoir: La nuit d'Al-Qadr…

Comment être parmi les élus qui l'atteindront? Il suffit de faire une seule chose: t'exposer à cette nuit. Comment? En t'évertuant à l'adoration d'Allah pendant ces dix jours où elle est susceptible d’avoir lieu… Il n'est élu pour atteindre cette nuit que celui qui se propose en disant:

·         me voilà mon Seigneur, présent : à la mosquée, à l'accomplissement de bienfaits, au maintien des liens de parenté, aux invocations, aux aumônes, au tawâf... bref, à tout ce qui me permet d'étaler le bien qui réside dans mon tréfonds devant Toi, ô Al-Wahhâb, pour que Tu me décernes ce don qu'est la nuit d'Al-Qadr.
Que de fois Il t'a privilégié...! Il a tout d'abord fait de toi un être humain, puis t'a honoré de l'Islam, et voilà qu'Il t'a maintenu en vie pour atteindre Ramadan. Vous souvenez vous de la n
écrologie du dernier jour du mois de Cha`ban? Le Prophète même (BP sur lui) suppliait Allah en disant : ô Allah, garde-moi vivant jusqu'au Ramadan. Une fois ayant atteint Ramadan, il s'évertuait à solliciter encore Allah, mais cette fois en disant: ô Allah, garde-moi vivant jusqu'à la nuit d'Al-Qadr

En avait-il tellement besoin quoi qu'il soit déjà le prophète? Bien sûr, c'est la rétribution d'Allah que l'on recherche.

Louanges à Allah, nous voilà donc élus puisque nous avons atteint Ramadan, et nous sommes au seuil des dix derniers jours. D'ailleurs, Il dit (SWT)- ce qui peut être traduit par: « C’est Lui qui vous a élus; » (TSC, Al-Hajj (Le Pèlerinage) :78)

Signification de Al-Qadr :

Allah (SWT) dit- ce qui peut être traduit par: « Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. » (TSC, AL-QADR (LA DESTINEE) : 1-5).

Le terme "Al-Qadr" présente un double sens :

·         Le statut éminent, l'estime, le grade élevé, le grand standing, la valeur, l'honneur. Ce même terme figure dans le verset où Allah (SWT) dit- ce qui peut être traduit par: « Ils n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être… » (TSC, Az-Zoumar (LES GROUPES) : 67).

Tu peux t'attribuer ce mérite au cours de ces quelques jours à venir. Que tu t’évertues à adorer Allah tous les dix derniers jours de Ramadan car souviens-toi qu'il y a eu un décalage d'un jour avec d'autres pays chez qui la nuit que tu pourrais négliger pourrait bien être la nuit d'Al-Qadr. Cette nuit mérite bien ton effort. Vois-tu combien de fois elle fut répétée juste dans cette courte sourate? Trois fois, outre le titre, dans une sourate de cinq versets.

Si l'on médite un peu sur ce style interrogatif: Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr? La réponse est que cette nuit a tellement de mérite dont la définition s'avère inexprimable, c'est un mérite qui dépasse déjà tes capacités mentales.

·         L'autre sens d'Al-Qadr est la prédestination des vies, des subsistances, du bonheur, du bien, de l'estime, du statut, des bienfaits. La prédétermination de tout ceci s'opère cette nuit en particulier. A ce sujet, Allah (SWT) dit-ce qui peut être traduit par: « Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit, durant laquelle est décidé tout ordre sage. » (TSC, Ad-Doukhân (LA FUMEE): 3-4).

Par la sagesse d'Allah, tout est déterminé cette nuit. Là, une question s'impose:

·         N'est-il pas vrai que tout est déjà prédestiné avant toute existence? C'est vrai, mais c'est l'ordre de mettre en application ces décisions qui est donné aux anges la nuit d'Al-Qadr, à partir de laquelle, ces décisions prédestinées de toute éternité seront dès lors mises en vigueur dans notre vie pour l'année à venir, aussi bien au niveau des individus qu'à celui de la communauté de Mohammed (BP sur lui).

Ce n'est donc pas une nuit normale. La décision relative à ta destinée est prise cette nuit. Sur quel état aimerais-tu être alors qu'Allah décide de ton sort? Adonne-toi à Son adoration cette nuit, tâche de t'en remettre à Lui, pour qu'Allah trouve en toi un serviteur qui mérite Ses dons, Ses biens, Sa miséricorde, Sa subsistance, Sa victoire, Sa rétribution, Sa guidance. Qui sait ? Peut être si notre communauté entière frappe à Sa porte, elle remporterait l'année prochaine une belle victoire. C'est la nuit de la dignité, de la récompense, de l'estime.

Quels sont les mérites de la nuit d’Al-Qadr ?

« …Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit… » (TSC, AL-QADR (LA DESTINEE) : 4). Le verbe "descendent" esquisse une scène où des troupes d'anges amassés parsèment le ciel de ce bas monde. Pourquoi cette multitude? Pourquoi ce festival? 

C'est en commémoration annuelle du jour où le Noble Coran fut révélé à Mohammed (le meilleur de toutes les créatures) pour guider l'humanité sur cette terre vers le bien et la lumière du Sentier d'Allah (SWT). C'est une nuit de miséricorde car c'est le même jour où la révélation fut inspirée à Mohammed (BP sur lui) qui devînt dès lors le messager d'Allah. Allah (SWT) dit-ce qui peut être traduit par : « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers. » (TSC, Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 107).

C'est une nuit de lumière car c'est à partir de cette même nuit que la lumière de l'Islam s'est répandue sur terre. C'est une nuit de guidance car c'est à partir de cette même nuit que la guidance fut octroyée à l'humanité. C'est une nuit de miséricorde car c'est à partir de cette même nuit que la miséricorde fut accordée à toutes les créatures de l'univers. C'est une nuit de pardon et d'absolution car c'est à partir de cette même nuit que le pardon et l'absolution furent donnés aux repentants.

Il s'agit d'une cérémonie à laquelle assistent les anges et l'Esprit (ou Gabriel). Mais pourquoi cette distinction quoique Gabriel soit à l'origine un ange?

C'est que Gabriel mérite une estime particulière, c'est lui qui se charge d'enseigner les révélations qu'Allah (SWT) inspire à Ses prophètes, et qui, depuis la mort du Prophète (BP sur lui) ne descend plus ici-bas, il doit donc occuper une place de choix cette nuit. Il vient constater où l'on est avec le Coran, nous la communauté du Coran !

Gabriel et les Anges seront là pendant les quelques jours à venir ! Imaginez-vous la splendeur du seuil que vous allez franchir? Ressentez-vous la valeur des dons d'Al-Wahhâb?

Passons au dernier verset de la sourate: « Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube » (TSC, AL-QADR (LA DESTINEE) : 5).

Certains pensent que la nuit d'Al-Qadr n'est qu'une simple demi heure pendant cette nuit. Or, ils ont complètement tort, elle commence à partir du coucher du soleil jusqu'à l'apparition de l'aube du lendemain. Elle est paix de la part d'Allah par Sa miséricorde, paix de la part des anges par leur imploration du pardon et l'absolution en faveur des êtres humains de ce bas monde. Ils sont aussi nombreux que les gouttes d'eau lorsqu'il y a une averse qui inonde la terre, ils envahissent les mosquées et tout endroit témoignant d'un bienfait quelconque et sollicitent la rétribution d'Allah pour nous.

C'est une nuit de conciliation, de pacification entre Allah et Ses Serviteurs.

Savez-vous à quoi je songe à chaque fois que je lis la sourate d'Al-Qadr? Je songe à la sourate de Joseph: Je trouve notre communauté assimilée à Jacob lorsqu'il fut frappé de cécité après avoir perdu Joseph, notre cas s'exprime par le verset- qui peut être traduit par : « Et il se détourna d’eux et dit: «Que mon chagrin est grand pour Joseph!»… » (TSC, Yoûsouf (Joseph) :84). Alors que notre communauté patauge dans ce bas monde à tort et à travers, vient la nuit d'Al-Qadr tout comme l'odeur de Joseph qui suscita l'espoir chez Jacob à nouveau : « …leur père dit: «Je décèle, certes, l’odeur de Joseph,… » (TSC, Yoûsouf (JOSEPH) : 94).

Quant à nous les musulmans, j'imagine que nous ressemblons aux frères de Joseph, éloignés du sentier d'Allah, honteux de la médiocrité de leurs marchandises lorsqu'ils dirent: «Ô al-`Azize, la famine nous a touchés, nous et notre famille; et nous venons avec une marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais-nous la charité. Certes, Allah récompense les charitables!» (TSC, Yoûsouf (JOSEPH) : 88).

J'imagine la nuit d'Al-Qadr nous dire: « Pas de récrimination contre vous aujourd’hui!... » (TSC, Yoûsouf (JOSEPH) : 92).

J'assimile tout à notre état aujourd'hui: la joie de Jacob, l'égarement des frères de Joseph, le pardon, la miséricorde. Tous ces sens si subtils s'expriment par "la nuit d'Al-Qadr".

Quelle en est la récompense ?

Quelle est la rétribution qu'Allah octroiera à celui qui s'adonne à Son adoration la nuit d'Al-Qadr en particulier?

 1] La Nuit d'Al-Qadr vaut mieux que mille mois de bienfaits:

Allah (SWT) dit-ce qui peut être traduit par : « La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. »

Elle vaut mieux que mille mois, ce qui équivaut quatre vingt quatre ans, c'est à dire la moyenne de la vie de l'homme sur terre, elle est donc meilleure que ta vie entière si tu la consacres exclusivement à l'adoration d'Allah. C'est là que réside le don qu'Allah te décerne. C'est la nuit du commencement de la miséricorde et de la guidance de l'humanité sur terre.

Allah (SWT) a fait de sorte que le Prophète (BP sur lui) oublie la date exacte de cette nuit. Ceci n'est pas gratuit, c'est pour qu'Il te voie en train de t'évertuer à L'adorer.

Si je te promets de retrouver chaque jour mille livres pourvu que tu te réveilles à cinq heures du matin chaque jour pour une période de dix jours consécutifs, tu vas certes t'efforcer à le faire. Pourtant il ne s'agit que de mille livres, alors qu'Allah t'offre quatre vingt quatre ans, ta vie entière donc à gagner en une seule nuit:

·         Un seul bienfait équivaut à quatre vingt quatre ans de bienfaits;

·         Une courte prière de deux rak’a équivaut à  quatre vingt quatre ans de prières;

·         Une seule aumône équivaut à quatre vingt quatre ans d'aumônes;

·         Une seule larme équivaut à quatre vingt quatre ans de sanglots versés pour l'amour d'Allah;

·         Un seul baiser sur la main de ta mère équivaut à quatre vingt quatre ans de piété à l'égard d'elle.

2] L'exaucement des invocations

Soufyane Ath-Thawri (qu'Allah l'agrée) dit: les invocations cette nuit me sont plus chères que la prière car c'est la nuit de l'exaucement des invocations

Les compagnons du Prophète (qu'Allah les agrée) disent: « on préparait pour cette nuit d’abondantes invocations. »

3] L'absolution des péchés:

Le Prophète (BP sur lui) a dit: « Quiconque demeure en prière durant la Nuit d'Al-Qadr, entraîné qu’il est par la foi et l’espérance en Allah, verra ses péchés passés pardonnés. »

Non seulement les bienfaits augmentent, mais de plus, les péchés sont effacés. Comme Il est généreux, comme Il est tendre, comme ils sont débordants les trésors d'Al-Wahhâb. Quelle sera ta propre réaction si tu obtenais toutes ces grâces?

A cet égard, Allah (SWT) pose une question réprobatrice- qui peut être traduite par : « Ou bien détiennent-ils les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Puissant, le Dispensateur par excellence. »  (TSC, Sâd:9)

Il en avance de même la réponse lorsqu'Il dit (SWT) – ce qui peut être traduit par: « Dis: «Si c’était vous qui possédiez les trésors de la miséricorde de mon Seigneur, vous lésineriez, certes, de peur de les dépenser. Et l’homme est très avare! » (TSC, Al-'Isrâ' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 100).

4] L'affranchissement de l'Enfer:

Tu étais au bord d’un abîme de Feu, c’est Allah qui t'en a sauvé. Tu es maintenant affranchi. A cet égard, il faut mettre en considération que le généreux parmi les hommes, lorsqu'il émancipe son esclave, il ne revient jamais sur sa parole. Figure-toi donc quelle serait l'attitude d'Al-Wahhâb à ton égard? Si tu réussis à être émancipé cette année, tu ne seras jamais exposé à l'Enfer.

Quelle est la date de la nuit d’Al-Qadr?

La date exacte de la nuit d'Al-Qadr nous fut dissimulée, ce qui explique pourquoi le Prophète même (BP sur lui) ne la savait pas. D'ailleurs, il faisait sa retraite contemplative durant les dix premiers jours, puis les dix autres, et ainsi de suite  jusqu'à ce qu'il apprit que cette nuit se situe dans les dix derniers jours du mois de Ramadan. D'après ‘A'icha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (BP sur lui) a dit: « Cherchez la nuit d'Al-Qadr durant les dix dernières nuits impaires du mois de Ramadan. »

De grands Oulémas ont dit que c'est la veille du vingt septième jour du Ramadan. Or, ceci a fait quand même objet de controverse, car d'autres, comme Ibn Hajjar, disaient que sa date était variable, et qu'elle se déplaçait entre les dix derniers jours du mois, selon la volonté d'Allah (SWT).

Quel fut donc le comportement du Prophète (BP sur lui) durant ces dix derniers jours?

D'après `A'icha (qu'Allah l'agrée): « Lorsqu'il ne restait du mois de Ramadan que les dix derniers jours, il veillait la nuit, réveillait sa femme et s'abstenait de tout rapport charnel. »

Elle dit également: « Le messager d'Allah (BP sur lui) s'appliquait dans ses pratiques religieuses durant le mois du Ramadan et surtout dans les dix derniers jours plus qu'il ne le faisait dans d'autres mois et d'autres jours. »

Conclusion :

Reste à dire qu'il y a une seule chose dont il faut se méfier, sinon on risque de manquer la nuit d'Al-Qadr, à savoir: les disputes, les querelles, bref tout ce qui va à l'encontre du verset: « Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. »

Tâchez donc d'être à la hauteur de cette multitude de dons qu'Al-Wahhâb vous propose: une nuit meilleure que mille mois, quatre vingt quatre ans de bienfaits dans ta balance, exaucement des invocations, absolution des péchés, affranchissement de l'Enfer.

Qu'un serviteur recherche l'affection de son Seigneur, c'est normal. Or l'étonnant, c'est lorsque le Seigneur recherche si ardemment l'affection de Son serviteur..!!


[i] SWT: Subhanaho Wa Ta’ala : Exalté soit-Il

[ii] TSC: Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du noble Coran.

[iii] ] le fait de faire le tour de la Ka`ba

AmrKhaled.net © جميع حقوق النشر محفوظة
Cet article peut être publié ou copié sous une forme inchangée pour des usages privés ou personnels, à condition de mentionner sa source d'origine.
Tout autre usage de c

La pomme

Par Islam Lover :: mercredi 25 juillet 2007 à 18:44 :: Séries

Voici une tres belle histoire, qui s'est reellement passé...


Au 1er siècle de l'hégire dans la ville de Koufah, Sabeth marche sous un soleil brûlant en plein midi. Il arrive dans un jardin et voit une pomme tombée à terre. Il la ramasse et en mange la moitié. Puis il se rappelle qu'il n'a pas le droit de manger quelque chose qui ne lui appartient pas, il se blâme d'avoir manger la moitié de cette pomme, et à ce moment, survient le jardinier.

Sabeth lui dit :
« Je vous demande pardon pour la moitié de pomme que je viens de manger ; voilà, je vous rends ce qui reste de la pomme. »

Le jardinier dit :
« Je ne suis pas le propriétaire du jardin, et je n'ai pas le pouvoir de vous accorder le pardon. »

« Qui est le propriétaire alors ? » demande Sabeth.

Le jardinier lui indique une maison. Sabeth s'y rend, demande à voir le propriétaire et lui raconte ce qui s'est passé.

Le propriétaire dit :
« Je vous pardonne à une seule condition ! Si vous l'acceptez ; vous êtes pardonné, sinon vous me rendrez des comptes au jour du jugement dernier devant Celui Qui veille tout le temps et Qui n'oublie rien. »

Sabeth se met à trembler de tout son corps, de peur que la condition ne soit trop dure.
« Quelle est cette condition ? » demanda-t-il.

« Je veux vous donner ma fille en mariage. » répondit le propriétaire.

« Est-ce là une condition ? C'est plutôt un prix de mérite et une récompense d'encouragement. »

Mais le propriétaire du jardin poursuit aussitôt :
« Je vais vous décrire ma fille : Elle est aveugle, sourde, muette, handicapée. Elle ne peut ni entendre, ni parler, ni voir, ni marcher ! Si vous la prenez pour épouse, je vous pardonne, sans cela vous ne pourrez pas bénéficier de mon pardon. »

Sabeth réfléchit longuement, la tête baissée...

Sabeth réfléchit longuement, la tête baissée...

Puis il dit :

- " Je l'épouserai. Maintenant, pardonnez-moi. Je la servirai devant Dieu Tout Puissant. "

Le propriétaire fait venir deux compagnons du Prophète :saws : pour être les témoins du mariage.
Puis arrive le jour du mariage.

Le père de la fille dit :

-" Je vous ai préparé une chambre dans ma maison. "

Il introduit ensuite sa fille dans la chambre et Sabeth entre à son tour.
Il la voit assise et lui adresse le salut conformément aux préceptes de l'Islam.

Son père lui avait dit qu'elle était aveugle, muette, sourde, et handicapée.
Or celle-ci répond à son salut, puis se lève, et lui serre la main. Il constate alors qu'elle n'est ni aveugle, ni sourde, ni muette, ni handicapée !
Etonné, il s'exclame :

" Expliquez-moi ? Votre père vous avez décrit autrement ! ! Vous n'êtes donc pas aveugle, sourde, muette et handicapée ?"

Elle lui répond :

-" Mon père ne vous a pas mentit : Il a dit que je ne voyais pas, et effectivement, je suis aveugle à tout ce qui puisse provoquer la colère de Dieu Tout Puissant. "

Il vous a dit également que j'étais sourde : effectivement, mes oreilles n'ont jamais entendu ni médisance, ni diffamation, ni frivolité, ni futilité.

Il vous a dit que j'étais muette : effectivement, je n'ai jamais prononcé de paroles susceptibles de susciter la colère de Dieu. Je suis muette à tout ce qui peut me divertir de mon adoration de Dieu.

Il vous a dit que j'étais handicapée : effectivement, je ne fréquente aucun lieu qui ne donne pas satisfaction à Dieu. Je vais seulement à la mosquée et accomplir de bonnes ½uvres.

"Mon père n'a pas menti mais a bien dit la vérité. "

Sabeth la regarde alors, et la trouve d'une beauté éblouissante. De leur union naquit le grand imam Abou Hanifa.

Soyez positifs!

Par Islam Lover :: vendredi 27 juillet 2007 à 13:53 :: Pensées

 

                             

 

 

 

Sur notre chemin de changement et afin de respecter les règles de la loi divine
« tant qu’ils ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes », on retrouve l’un des
changements qu’il faut opérer sur notre quotidien : Cessons d’être passifs !
Cette passivité nous la vivons dans tout ce qui nous entoure :



- Les résidences où l’on habite : si l’ascenseur est en panne ou qu’il manque
d’entretien comment est ce que je réagis ? « Ce n’est pas mon problème »





-L’entrée de l’immeuble ainsi que le trottoir en face de chez moi, ressemble à
un dépotoir. Comment est ce que je réagis ? « Ce n’est pas mon problème ».

- Je constate énormément d’erreurs professionnelles, du vol, de la corruption…
. Comment est ce que je réagis ? Toujours la même réaction, « Ce n’est pas mon
problème. » Vous imaginez l’ampleur de cette passivité dans notre vie!

- Un autre exemple encore : une personne qui stationne en deuxième position et
qui bloque la circulation. Quant à moi, je ne réagis pas car j’estime que ça ne
me concerne pas, vu que ce n’est pas sur mon trajet ! Il vaut mieux que je ne
fasse pas de remarque car je risque de me faire insulter.

- Dans un petit bureau ou une salle, il y’a une personne qui fume et ça me gêne
ainsi que les gens présents dans cette pièce. et pourtant je ne réagis pas et
je préfère me taire.. j’ai pris l’habitude de me taire. Suite à cette attitude
vous pensez qu’Allah va nous aider ???

- Même pendant les élections, on ne prend pas de décision et on ne réagit pas !


Pourquoi cette passivité ?? Qu’est ce qui nous rend aussi passifs ???

En général, dès que tu poses cette question, on te répond : « tu crois que
c’est ma réaction ou mes paroles qui vont changer quelque chose !! » « tu crois
que le monde n’attend que ma réaction pour que ça s’arrange ?» bien sûr que non
!

Mais même si tu ne vois pas d’amélioration, il faut que tu sois positif et
actif ! C’est une obligation divine pour chaque musulman.

Et ne pense pas que les choses vont s’arranger, si tu contentes d’appliquer ce
changement d’attitude qu’avec tes enfants... Regarde attentivement ce verset,
est ce qu’Allah a dit : « En vérité, Allah ne modifie point l'état d’un
individu, tant qu’il ne modifie pas ce qui est en lui-même » ? Jamais !! Allah
a dit : " En vérité, Allah ne modifie point l'état d'un peuple » Tu remarqueras
qu’Il a mentionné « Peuple ». C’est à dire, tu peux changer toi et tes enfants
en vous distinguant des autres, mais le changement ne se produira pas, il n’y
aura pas d’aide d’Allah.

Il faut que l’état de toute la société change. Si la société n’est pas
solidaire dans ce changement, comment veux tu préserver tes enfants ??
C’est pour cette raison qu’on ne peut approuver ce genre de justification
passive : « mon attitude ne changera pas le monde ! » Ton attitude changera ce
monde certainement !

« Mon attitude à moi seul peut changer les monde? » oui tout à fait. « Ca
n’arrivera pas tout de suite, mais peut-être dans 100 ans ou plus. » Et alors,
c’est quoi le problème ? Il vaut mieux y arriver dans un siècle que de ne
jamais y arriver !

Attention être actif ne veut pas dire manquer de tact ! Allah dit : « Par la
sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur.
Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît
le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux
ceux qui sont bien guidés. » Verset 125- Sourate Les abeilles (A-Nahl)

Si tu veux le changement il faut être positif et actif car les catastrophes
nous entourent… « Et craignez une calamité qui n'affligera pas exclusivement
les injustes d'entre vous. Et sachez qu'Allah est dur en punition. » Verset 25
Sourate Al-Anfal

Le Prophète -sur lui la grâce et la paix- a dit : « Par celui qui tiens mon âme
entre ses mains, vous devez ordonner de faire le bien et d’interdire le
répréhensible sans quoi Dieu sera sur le point de vous infliger un châtiment
qu’à la suite vous L’invoquerez (pour qu’il vous épargne) mais vous resterez
inexaucés »

Vous réaliser l’ampleur du danger que cause la passivité !

Le changement qu’on souhaite se divise en deux : Un changement qu’Allah nous
apporte et un changement dont on est responsable. Mais le premier changement
est tributaire du second.

Décidons ensemble d’arrêter cette passivité afin de changer cette réalité amère
qu’on vit au quotidien.

Le Prophète -sur lui la grâce et la paix- a dit : « Celui qui observe
strictement les prescriptions de Dieu, et celui qui les transgresse, sont
comparables à des gens qui se trouvent sur un bateau et après un tirage au
sort, les uns occupent le pont et les autres la partie inférieur. Ceux qui se
trouvent en bas sont obligés lorsqu’ils ont besoin d’eau, de monter sur le pont
et de croiser ceux qui y logent. Ils se dirent : Si nous faisions un trou dans
notre part du bateau on pourrait s’abreuver et éviterait de gêner ceux qui se
trouvent sur le pont; mais si ceux qui se trouvent sur le pont les laissent
faire, tous les hommes périront, alors que s’ils les empêchent, ils seront tous
sauvés »

Vous savez pourquoi le Prophète –sur lui la grâce et la paix- a donné comme
exemple un bateau ?? car le résultat d’un trou ou d’une énorme fissure est
instantané. Ce qui rend l’exemple très clair et très compréhensible! Car cette
image du bateau est représentative de la société : n’importe quelle fissure
dans la société influe sur plusieurs générations. (cause le naufrage de
plusieurs générations) Que puis-je faire tout seul??
Je vais te citer plusieurs exemples de positivité :

Un homme croyant, de la famille du Pharaon. Regardez cette positivité face au
Pharaon avec toute sa prestance et son pouvoir. Allah le décrit ainsi:.
« Et un homme croyant de la famille de Pharaon, qui dissimulait sa foi dit:
"Tuez-vous un homme parce qu'il dit: "Mon Seigneur est Allah?" Alors qu'il est
venu à vous avec les preuves évidentes de la part de votre Seigneur. S'il est
menteur, son mensonge sera à son détriment; tandis que s'il est véridique,
alors une partie de ce dont il vous menace tombera sur vous". Certes, Allah ne
guide pas celui qui est outrancier et imposteur! » Verset 28- Sourate Ghafer

Il a pris ses responsabilités et a tenu ses obligations face à Allah . Quelle a
été la réponse immédiate d’ Allah :« Allah donc le protégea des méfaits de
leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Pharaon: » Verset
45- Sourate Ghafer

Tu crains qu’il arrive quelque chose à tes enfants ? Assimile bien ce qui suit
:
« Que la crainte saisisse ceux qui laisseraient après eux une descendance
faible, et qui seraient inquiets à leur sujet; qu'ils redoutent donc Allah et
qu'ils prononcent des paroles justes. » Verset 9- Sourate Nisآ

Le croyant de Sourate Yâ-Sîn : Allah a envoyé deux messagers à cette cité mais
ils n’ont pas voulu les croire et ils les traitèrent de menteurs. Il envoya un
troisième envoyé... Les habitants de la cité sont mécréants et il y’a trois
messagers. ; La réaction normale c’est de se dire il y’a suffisamment de
messagers, pourquoi vais je m’en mêler ? Il n’ont pas besoin de moi.

Ce n’est pas moi qui vais faire changer quelque chose, alors que les gens
concernés n’y arrivent pas ? Figure toi que si !! cet homme qui n’est pas resté
passif et qui est arrivée de l’autre bout de la ville.. tout ce trajet pour
démontrer sa positivité : « Et du bout de la ville, un homme vint en toute hâte
et dit: "ش mon peuple, suivez les messagers: [21] suivez ceux qui ne vous
demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne voie. » Verset 21-22-Sourate
Yâ-Sîn

Tu peux dire à la personne qui t’enfume de cesser de fumer ou de sortir fumer
dans l’espace fumeur!!

La huppe de Salomon : un petit oiseau parmi les troupes de soldats de Salomon
qui se rendait chez Salomon afin de lui rendre des comptes. Il aperçut sur son
chemin un peuple qui se prosterne devant le soleil au lieu d’Allah. Ceci
l’attriste et en même temps l’intrigue…Mais il ne s’arrête pas là, il va en
parler à Salomon et va lui fournir les preuves :« Mais elle n'était restée
(absente) que peu de temps, et dit: "J'ai appris ce que tu n'as point appris;
et je te rapporte de Saba'une nouvelle sûre: » Verset 22- Sourate Les Fourmis
(Naml)

Une fourmis : imaginez une petite créature insignifiante mais qui a une
attitude positive. Dès qu’elle a aperçu l’armée s’approcher, elle s’est
empressée d’avertir son peuple :« Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis,
une fourmi dit: "ش fourmis, entrez dans vos demeures, (de peur) que Salomon et
ses armées ne vous écrasent (sous leurs pieds) sans s'en rendre compte". [18]
Il sourit, amusé par ses propos et dit: "Permets-moi Seigneur, de rendre grâce
pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je
fasse une bonne œuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde,
parmi Tes serviteurs vertueux". » (Naml 18-19 )
Sa positivité a fait sourire de joie Salomon, et il remercia Allah pour le
bienfait dont Il l'a comblé.

Un exemple de positivité avec toute la sagesse et la politesse qui se doit. Le
jour de la bataille de Badr, Ibn Al-Moundir remarque que l’emplacement des
troupes choisit par le Prophète –sur lui la grâce et la paix- n’était pas
judicieux. Il s’approcha du Prophète –sur lui la grâce et la paix- et lui
demanda si ce choix tactique était une révélation d’Allah ou un choix
personnel. Le Prophète –sur lui la grâce et la paix- l’informe que c’est un
choix personnel. Ibn AL-Moundir lui proposa alors de changer d’endroit et de
tactique car il avait plus d’expérience dans le domaine, Le Prophète –sur lui
la grâce et la paix- suivit ses conseils.

Episode 22 : Al-Moujîb

Par Islam Lover :: samedi 28 juillet 2007 à 11:52 :: A la lumière de ton Nom nous vivons

A la lumière de Ton nom, nous vivons.

Episode 22 : Al-Moujîb

(Celui qui inspire l’invocation pour l’exaucer)

 

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très miséricordieux, louanges à Allah, et que la bénédiction et le salut d’Allah soient accordés à notre maître le messager d’Allah.

 

L’attribut que nous traitons aujourd’hui, Al-Moujîb (Celui qui exauce), donne beaucoup d’espoir, amène de la joie et pousse à l’adoration d’Allah par l’invocation. Le nom Al-Moujîb vient très souvent dans le Coran où Allah (SWT[i]) nous apprend de nombreuses invocations et nous répète à la suite : " Nous l'exauçâmes … " (TSC[ii], Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 88).

 

Signification du nom Al- Moujîb :

 

Al-Moujîb est celui qui exauce les invocations. La relation avec ce nom d’Allah est très particulière pendant le mois de Ramadan surtout les dix derniers jours. Le hadith nous dit : “L’invocation de celui qui jeûne au moment de la rupture de son jeûne n’est jamais refusée.” D’ailleurs, le verset le plus significatif au sujet de l’exaucement des invocations vient au milieu de ceux qui parlent du jeûne. Allah (SWT) dit – ce qui peut être traduit par - : " (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 185). " Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186). Les Compagnons du Prophète (BP sur lui) préparaient des invocations spéciales pour cette période de l’année qu’ils répétaient à chaque génuflexion, au moment de leur rupture du jeûne et dans la prière nocturne. Ils assuraient qu’avant la venue du mois de Ramadan suivant, leurs invocations étaient exaucées.

 

Si la langue prononce l’invocation, sachez que Al-Moujîb veut l’exaucer. C’est aussi simple que cela. Donc Al-Moujîb c’est Celui qui inspire l’invocation pour l’exaucer. ‘Omar ibn Al-Khattâb qui comprenait ce sens disait : “Je me préoccupe de l’invocation et non de son exaucement. Dès que l’invocation m’est inspirée, je sais qu’elle sera exaucée.” Il faut remarquer que les Compagnons du Prophète avaient une profonde connaissance des attributs d’Allah (SWT). Ainsi, ‘Omar montre qu’il connaît celui de Al-Moujîb tandis que Ali montrait sa connaissance de Ar-Rahîm (Le Tout Miséricordieux) lorsqu’il disait : “Si je devais choisir à qui rendre des comptes le Jour de la Résurrection, mes parents ou Allah, je choisirai Allah parce qu’Il est plus miséricordieux.”

 

Al-Moujîb et l’exaucement des invocations :

 

Allah (SWT) a promis d’exaucer les invocations et Il ne manque jamais à Ses promesses. C’est Lui (SWT) qui dit – ce qui peut être traduit par - : " Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos engagements. " (TSC, Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE) : 1). Et de Sa promesse à exaucer l’invocation, Il dit – ce qui peut être traduit par - : “… … C'est une affaire déjà décidée. " (TSC, Maryam (MARIE) : 21). C’est un des éléments de base de notre doctrine musulmane, la foi en la promesse d’Allah. Le Prophète (BP sur lui) dit : “La porte de la miséricorde est déjà ouverte pour celui qui a été guidé vers l’invocation.” 

 

Aussi, Allah (SWT) n’a pas fixé de moment pour l’exaucement de l’invocation. Il a dit qu’Il est là pour celui qui vient à Lui. Dès que la main est tendue vers le ciel, que la langue murmure ou simplement que le cœur se dirige vers Allah, l’invocation est exaucée.

 

Un hadith dit : “L’invocation est la quintessence de l’adoration”, parce qu’on n’éprouve ce sentiment de servitude devant Allah (SWT) qu’au moment où on L’invoque. Dans cette attitude, le serviteur reconnaît Allah comme étant, Al-Malik (Le Roi), Al-Qawy (Le Tout Puissant), As-Samî ‘ (L’Audient), Al-Baçîr (L’Omnivoyant) et c’est comme s’il invoquait tous Ses attributs en même temps. Allah (SWT) entend toutes les différentes invocations de nous tous à travers le monde sans en manquer une ou les mélanger. Il nous dit dans le hadith qodssi : “ … … …O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, hommes et djinns, se rassemblaient en un endroit et Me demandaient, et que Je satisfasse la demande de chacun, cela ne diminuerait pas ce que Je possède, pas plus que ne diminue la mer quand on y trempe une aiguille… … …” Al-Moujîb prodigue généreusement à Ses serviteurs parce que Ses réserves ne désemplissent pas.

 

Al-Moujîb aime ceux qui insistent dans l’invocation. Non, seulement cela, mais si nous cessons de L’invoquer, Il nous met dans une situation où nous nous trouvons obligés de le faire. Il invite les gens à aller vers Lui.

 

L’attribut ‘Al-Moujîb’ vient toujours dans le Coran accompagné de l’attribut Al-Qarîb (Le Proche) comme dans ce verset – qui peut être traduit par - :" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186). Il est (SWT) ce qu’il y a de plus proche de toi. Il est toujours là et nous n’avons pas besoin de Lui expliquer notre cas ni d’élever notre voix. Notre problème est connu avant même que nous le formulions. Un verset nous dit – ce qui peut être traduit par - : " Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire " (TSC, Qâf : 16).

 

Nous ne sommes pas les seuls à invoquer Allah, le verset dit – ce qui peut être traduit par - : " Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, … " (TSC, Ar-Rahmân (LE TOUT MISERICORDIEUX) : 29). Les animaux, les poissons, les anges dans les cieux, l’univers entier s’adresse à Lui.

 

Nous ne devons pas nous sentir gênés de lui demander la chose la plus infime comme retrouver des clés perdues ou une adresse que nous ne retrouvons pas…

 

Nous avons ce hadith du Prophète qui nous fait connaître la proximité d’Allah (SWT): “Un bédouin avait été voir le Prophète et lui avait demandé: “Ô Messager d’Allah, est-ce qu’Allah est loin et nous devons crier ou proche et nous devons Lui murmurer?” Le Prophète (BP sur lui) ne répondit pas et ce verset fut révélé " Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186).

Ressentez-vous la tendresse de ce verset? Le Messager n’avait pas répondu pour nous faire comprendre combien nous sommes en rapport direct avec Allah (SWT). Il faut remarquer que tout au long du Coran, les versets qui commencent par “" Ils t'interrogent” sont suivis par une réponse qui commence par “Dis” à part ce seul verset qui vient ainsi pour nous faire comprendre que nous n’avons pas besoin d’intermédiaire entre Allah (SWT) et nous. Remarquez également que le verset dit  Mes serviteurs” et ne dit pas le soumis ou celui qui a la foi mais “de celui qui Me prie quand il Me prie” ce qui signifie que cela dépend de la volonté de celui qui veut invoquer.

 

Allah (SWT) dit encore – ce qui peut être traduit par - :"Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'Enfer, humiliés. " (TSC, Ghâfir (LE PARDONNEUR) : 60) Pourquoi ceux qui ne l’invoquent pas seront-ils punis? Parce qu’ils montrent qu’ils n’ont pas besoin d’Allah qui nous dit – ce qui peut être traduit par - : « Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs. 56. Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants. » (TSC, Al-'A`râf : 55-56).

 Le Prophète (BP sur lui) dit : “ Pour Allah rien n’est plus valable que l’invocation.” Il a dit également : “Allah se met en colère contre celui qui ne L’invoque pas.” Et encore : “La personne qui persévère dans l’invocation n’est jamais perdue.”

 

L’invocation est une arme formidable parce qu’Allah est Al-Moujîb. Le hadith nous dit : “Allah a de la pudeur et Il est généreux, il ne renvoie jamais celui qui L’invoque avec les mains vides.” Le généreux est celui qui donne sans qu’on ait besoin de lui demander. Qu’en sera-t-il alors si on lui demande avec insistance ? Le hadith qodssi dit : “Notre Seigneur (SWT) descend chaque nuit au ciel de la terre au dernier tiers de la nuit, et Il dit: Qui est en train de prier que Je lui réponde ? Qui demande quelque chose que Je la lui accorde ? Qui demande miséricorde que Je lui pardonne ?” (Rapporte par Al-Boukhâri (et aussi par Moslim, Malik, At-Termidhi et Abou Dawoud).

Qu’attendez-vous pour invoquer Allah ? Vous devez savoir que plus vous avez confiance dans Son attribut Al-Moujîb plus vous serez exaucé.

 

Exemples d’invocations exaucées par Al-Moujîb :

 

Prions Allah mes frères, puisse cette heure être une heure de réponse favorable, et qu’Allah regarde nos cœurs en cet instant, Lui qui connaît nos désirs et notre gêne, notre incessant besoin au nom d’Allah Al-Moujîb. Faisons-le avec foi, sans l’ombre d’un doute qu’Allah exauce les prières, même les plus irréalisables. Car dans le coran, tous les versets relatant la réalisation des vœux des prophètes, sont tous des exaucements miraculeux. Ceci est en soi une preuve supplémentaire pour affermir notre foi en Al-Moujîb. Je vous citerai quelques exemples pour rappeler cette vérité qui nous échappe mais combien pourtant elle est évidente.

 

Le prophète Ibrahim, se trouvant dans ce lieu où nous nous trouvons aujourd’hui, en plein désert fit cette invocation : Allah (SWT) dit -ce qui peut être traduit comme : " Et quand Abraham supplia: «ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier», le Seigneur dit: «Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'au-delà]. Et quelle mauvaise destination!» " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 126). Et dans un autre verset : " ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka`ba], - ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salât. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants?" (TSC, 'Ibrâhîm [ABRAHAM] : 37). Et nous pouvons admirer jusqu’à aujourd’hui en quelle manière Allah a exhaussé le prophète Ibrahim.

 

Le prophète Zacharie, submergé par le désespoir d’enfanter à la fin de l’âge, se tourna à Allah (SWT) et fit cette prière " C'est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie. Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: «ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il te soit agréable, ô mon Seigneur». " (TSC, Maryam (MARIE) : 2/6). La réponse ne se fit pas attendre ; " Nous l'exauçâmes, lui donnâmes Yahya et guérîmes son épouse… " (TSC, Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 90).

 

Je vous raconterai ma propre expérience. J’étais marié depuis dix ans mais sans avoir d’enfants et sans aucune raison apparente. Nous avons consulté un grand nombre de médecins mais en vain. Une fois, alors que j’accomplissais le pèlerinage, en se tenant à Arafat j’ai prié Allah de tout mon être et j’ai même demandé à ceux qui m’accompagnaient de prier Allah pour moi. Le lendemain, en appelant ma femme pour demander de ses nouvelles, elle m’annonça qu’elle a été voir un médecin pour un malaise et qu’il lui a confirmé le début d’une grossesse !

 

Aussi incroyables puissent être nos prières, aussi impossibles à réaliser, nous ne devons douter qu’elles seront exaucées par Al-Moujîb. Et ces exemples sont là pour nous rappeler cette belle vérité. Le prophète Salomon demanda à Allah (SWT) de lui faire don d’un royaume que nul autre que lui ne posséderait après "il dit: «Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur». " Et Allah lui a donné les commandes des vents pour qu’il en dispose à sa guise !!

Le prophète Noé a levé ses mains vers le ciel, et il a été favorablement exaucé. Regardez ce beau versets : " Noé, en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur (qui exauce les prières). " (TSC, As-Sâffât (LES RANGES) : 75).

 

Allons vers Al-Moujîb et invoquons-Le, car nous sommes dans un mois où les prières sont exaucées, et particulièrement ses derniers jours, et à cette heure de la nuit. Toute les conditions de réponse sont réunies alors profitons en. Nous ne devons laisser passer ce mois sacré et ces nuits bénies sans tirer profit auprès d’Al-Moujîb. Les compagnons du Prophète (BP sur lui) prépareraient des prières bien déterminées pour le mois de ramadan et insistaient durant tout le mois en les répétant.

 

Abou Hourayra raconte qu’il s’est plaint de sa mère auprès du le Prophète, car elle s’entêtait dans son égarement et ne voulait pas entrer en Islam. Il dit : "ô messager d’Allah, ma mère me fait entendre des invectives sur toi, prie Allah pour qu’Il guide ma mère à son chemin." Le prophète leva alors les main vers le ciel et dit : "ô mon seigneur je te conjure de guider la mère d’Abou Hourayra." Abou Hourayra repartit chez lui content que le Prophète pria pour sa mère. Arrivé au seuil de sa maison, il entendit sa mère l’appeler de l’intérieur, il se dit qu’elle allait encore tempêter et blasphémer contre  le prophète. Mais à sa surprise, il l’entendit prononcer la profession de foi. Il pleura, stupéfié que la prière du Prophète soit aussi vite exaucée. Les larmes aux yeux, il retourna aussitôt auprès du Prophète et lui raconta la scène. Le Prophète dit : "louange à Allah." Abou Hourayra dans l’euphorie demanda au Prophète de prier encore Allah pour qu’il fasse aimer sa mère et lui aux gens et lui faire aimer les gens. Le Prophète leva encore les mains au ciel et dit : "ô Allah faites que les gens aiment Abou Hourayra et sa mère et que Abou Hourayra et sa mère aiment les gens." Abou Hourayra raconte que tous les gens qui le connurent se mirent à l’aimer aussitôt."

 

Vous souvenez-vous de toutes les fois où Allah (SWT) a exaucé vos prières ? Elles doivent être nombreuses…mais pourquoi avons-nous tendance à oublier ? Ceci est l’œuvre du diable. Il entreprend de nous faire oublier nos prières exaucées et nos vœux réalisés en nous intéressant à l’objet de la prière et à oublier celui qui L’a réalisée. Le diable ne veut pas nous voir réaliser toute la grâce d’Al-Moujîb et que c’est Lui qui exauce nos prières, car nous aurons alors réalisé le vrai sens de la servitude et nous serons ainsi très proche d’Allah.

 

Les heures favorables à l’exaucement des prières :

 

·         Le dernier tiers de la nuit

·         Entre le premier appel à la prière et le second (Adhan et Iqama)

·         Le vendredi

·         Le jour de Arafat

·         La nuit du destin

·         Durant le mois de ramadan

·         En rompant le jeûne

·         En se prosternant dans la prière

 

Les prières sont aussi exaucées devant la Ka’ba, en faisant la circumambulation et en buvant l’eau de Zamzam. Elles le sont aussi juste après une repentance. Et en achevant de réciter le coran. Elles sont exaucées lorsqu’on fait des prières pour son frère musulman. Le Prophète dit : "quand l'un d’entre vous prie pour son frère en son absence, Allah désigne un ange qui dit : amène, Allah t'accordera autant que tu demandes pour lui."

Parmi les grâces d’Allah sur nous, le fait de pouvoir L’invoquer et s’adresser à Lui sans oraisons préétablies ou de suppliques bien déterminées. Un jour un homme était venu voir le Prophète et lui dit :" j'aime invoquer Allah mais je ne sais pas dire les belles oraisons que vous dites toi et Mou'adh." Le Prophète lui dit : "et que dis tu dans tes prières ?" l'homme lui répondit :"je dis, ô seigneur épargne moi le feu de l'enfer et fais moi entrer au paradis." Alors le Prophète lui dit : "c'est bien autour de cela que tourne mes oraisons et celles de Mou'adh."

 

Les conditions d’exaucement des prières :

  • Etre convaincu qu'Allah (SWT) exaucera nos prières, le Prophète dit : ‘invoquez Allah en étant convaincus qu’Il vous exaucera », il dit aussi : « ne dites pas : ô Allah exauce moi si tu veux, mais soyez fermes et convaincus »

  • La présence d’esprit et la ferveur en invoquant Allah, le Prophète dit : "Allah n’exauce pas un cœur absent et absorbé." Ibn ‘Omar dit : je me rends bien compte quand mes prières seront exaucées. On lui dit : et comment ? il dit : "quand je ressens une grande ferveur dans le cœur et que tout mon être éprouve une exaltation joyeuse et que mes larmes coulent, je me dis cette heure est bien une heure favorable alors je m’applique encore davantage." Ibn Hanbal dit aussi : savez-vous quand est ce que vos prières seront exaucées ? on lui dit : quand ? il répondit : voyez-vous un homme à bord d’un bateau qui se bat contre une mer agitée et tumultueuse et quand il est presque certain de son péril, il se met à prier Allah de toutes ses forces, eh bien si vous invoquez Allah comme cet homme là soyez certain que vous serez exaucés.

  • Ne pas se presser. Le Prophète dit : "vous serez exaucé tant que vous ne vous pressez pas pour la réponse. On lui dit ; et comment nous presserons-nous ? il dit : que vous vous disiez nous avons prié Allah et il ne nous a pas exaucés et vous renoncerez alors à la prière alors qu'Il allait vous exaucer."

  • Se nourrir du licite, le Prophète dit : « il se trouve un homme qui voyage beaucoup, lève ses mains vers le ciel et implore Allah alors que sa nourriture est de source illicite et son breuvage est de source illicite, comment espère-t-il être exaucé ! ».

 

Les bienséances de la prière :

 

·         Lever les mains en priant

·         Etre en état de pureté (ayant fait ses ablutions) tant qu’on peut

·         Se diriger vers la Qibla

·         Commencer par faire la louange d’Allah, puis prier sur le Prophète

·         Se rapprocher d’Allah en invoquant Ses plus beaux noms

·         Insister dans la prière

·         Faire aumône après la prière

 

Allah dit : « ô Djibrîl, est ce que mon serviteur M’a invoqué ? » Il lui dit ; « oui mon seigneur ». Allah lui dit : « fais tarder la réponse car j’aime entendre son geignement. »


[i] SWT: Subhanaho Wa Ta’ala : Exalté soit-Il

[ii] TSC: Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du noble Coran.

 

AmrKhaled.net © جميع حقوق النشر محفوظة
Cet article peut être publié ou copié sous une forme inchangée pour des usages privés ou personnels, à condition de mentionner sa source d'origine.
Tout autre usage de cet article sans une autorisation écrite préalable de la part de l'Administration du site est strictement interdit. Pour plus d’informations : dar_altarjama@amrkhaled.net

ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog