Calendrier

« Mai 2006 »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Les vents inséminateurs

Par Islam Lover :: vendredi 05 mai 2006 à 14:19 :: Avis aux scientifiques!

Miracles dans l’univers

 

 

Les vents inséminateurs                                
46208vents1
 

 

 

Dieu – Sublime soit Le Glorifié - dit dans le Saint Coran : « Nous avons envoyé les vents fécondants puis Nous avons fait tomber du ciel de l’eau que Nous vous avons servie et que vous ne pouvez conserver » (Al Hijr : 22)

 

Certains exégètes du Coran ont cru que le sens de « vents fécondants » correspond au rôle joué par le vent lorsqu’il transporte les semences vers les organes femelles des plantes pour les féconder et obtenir des fruits, ce qui est un rôle reconnu et scientifiquement prouvé. Mais la phrase suivante ne semble pas conforter cette explication. L’expression « Nous avons fait tomber du ciel de l’eau », c’est-à-dire de la pluie signifie que l’envoi de vents fécondants est intimement lié à la chute de pluie. Par ailleurs, l’utilisation de la préposition « fa» qui signifie « puis » indique l’ordre et la succession ainsi que la rapidité de la chute de pluie après l’envoi des vents « inséminateurs ». Et du fait qu’aucune relation n’existe entre les trois phénomènes, à savoir : la fécondation des plantes, le transport des semences et la chute des pluies, le verset doit avoir une autre signification.

 

Le Docteur Zaghloul Ennajjar, en parlant des miracles scientifiques du Saint Coran, indique l’existence de trois sortes de fécondation qui se produisent dans les nuages :

 

fécondation des nuages chauds par les nuages froids, ce qui accélère l’opération de rassemblement des nuages et favorise les chutes de pluie ;

 

rapprochement des nuages de charge négative et ceux de charge positive, ce qui crée un vide puis une étincelle qui provoque une chute de pluie accompagnée d’éclairs et de tonnerre, le tonnerre étant un grand bruit produit par l’extension de l’air suite au vide créé.

 

le 3ème type et le plus important des trois est la fécondation des nuages par les vents : les noyaux de rassemblement, c’est-à-dire ceux autour desquels se regroupent les particules de vapeur d’eau pour former des gouttelettes de pluie qui grossissent au sein des nuages, sont les premiers éléments constitutifs de la pluie qui sont ensuite transportés par les vents vers les régions d’excitation des nuages. Ces noyaux sont constitués de sels marins, en plus des particules provenant de la poussière du sol, soulevés par les vents ainsi que des oxydes et des poussières nécessaires aux pluies. D’où l’idée de pluie artificielle, lorsque des avions arrosent les nuages déjà formés de produits jouant le rôle de noyaux de rassemblement, autour desquels se forme la pluie qui tombe. Ce qui signifie que les vents sont un élément indispensable à la formation des nuages, à leur fécondation et à la chute des pluies.

 

C’est la raison pour laquelle le Saint Coran fait toujours le lien entre les vents et la pluie. En effet, Sourat Al Aaraf comprend le verset qui affirme : « C’est Lui qui envoie les vents comme une annonce de Sa Miséricorde. Puis, lorsqu’ils transportent une nuée lourde, Nous la dirigeons vers un pays desséché, puis Nous en faisons descendre l’eau. Ensuite Nous en faisons sortir toutes sortes de fruits. Ainsi ferons-Nous sortir les morts. Peut-être vous en souviendriez-vous».

 

Source :  Les miracles scientifiques du Saint Coran- Dr Zaghloul Ennajjar

Un peu d'humour ?

Par Islam Lover :: vendredi 05 mai 2006 à 14:37 :: Découvrez l'Islam

Un peu d'humour ? On est là pour rigoler, n'est-ce pas ?



Mais avant, lis ces quelques versets du Coran :
 

2.7 …et pour eux il y aura un grand châtiment.
2.10 ...Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.
2.85 …au Jour de la Résurrection ils serons refoulés au plus dur châtiment, et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.
2.86 Voilà ceux qui échangent la vie présente contre le vie future. Eh bien, leur châtiment ne sera pas diminué. Et ils ne seront point secourus.
2.90 …car un châtiment avilissant attend les infidèles!
2.104 …Un châtiment douloureux sera pour les infidèles.
2.114 …et dans l'au-delà un énorme châtiment.
2.126 …puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'au-delà]. Et quelle mauvaise destination›!
2.162 Ils y demeureront éternellement; le châtiment ne leur sera pas allégé, et on ne leur accordera pas le répit.
2.165 …Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment!...
2.174 …Et il y aura pour eux un douloureux châtiment.
2.175 …Qu'est-ce qui leur fera supporter le Feu?!
2.178 …Donc, quiconque après cela transgresse, aura un châtiment douloureux.
3.4 …Ceux qui ne croient pas aux Révélations d'Allah auront, certes, un dur châtiment! Et, Allah est Puissant, Détenteur du pouvoir de punir.
3.21 Ceux qui ne croient pas aux signes d'Allah, tuent sans droit les prophètes et tuent les gens qui commandent la justice, annonce-leur un châtiment douloureux.
3.56 Quant à ceux qui n'ont pas cru, Je les châtierai d'un dur châtiment, ici-bas tout comme dans l'au-delà; et pour eux pas de secoureurs.
3.77 Ceux qui vendent à vil prix leur engagement avec Allah ainsi que leurs serments n'auront aucune part dans l'au-delà, et Allah ne leur parlera pas, ni les regardera, au Jour de la Résurrection, ni ne les purifiera; et ils auront un châtiment douloureux.
3.88 Ils y demeureront éternellement. Le châtiment ne leur sera pas allégé, et ils n'auront aucun répit,
3.91 Ceux qui ne croient pas et qui meurent mécréants, il ne sera jamais accepté d'aucun d'eux de se racheter même si pour cela il (donnait) le contenu, en or, de la terre. Ils auront un châtiment douloureux, et ils n'auront point de secoureurs.
3.105 Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment.
3.106 Au jour où certains visages s'éclaireront, et que d'autres s'assombriront. A ceux dont les visages seront assombris (il sera dit): ‹avez-vous mécru après avoir eu la foi?› Eh bien, goûtez au châtiment, pour avoir renié la foi.
3.176…Et pour eux il y aura un énorme châtiment.
3.177 Ceux qui auront troqué la croyance contre la mécréance ne nuiront en rien à Allah. Et pour eux un châtiment douloureux.
3.178…Et pour eux un châtiment avilissant.
3.181 …Et Nous leur dirons: ‹Goûtez au châtiment de la fournaise.
3.188 …Pour eux, il y aura un châtiment douloureux!
4.14 Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, et transgresse Ses ordres, Il le fera entrer au Feu pour y demeurer éternellement. Et celui- là aura un châtiment avilissant.
4.18 …Et c'est pour eux que Nous avons préparé un châtiment douloureux.
4.37 Ceux qui sont avares et ordonnent l'avarice aux autres, et cachent ce qu'Allah leur a donné de par Sa grâce. Nous avons préparé un châtiment avilissant pour les mécréants.
4.56 Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientòt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!
4.93 Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment.
4.102…Certes, Allah a préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.
4.138 Annonce aux hypocrites qu'il y a pour eux un châtiment douloureux,
4.151 les voilà les vrais mécréants! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.
4.161 …Nous avons préparé un châtiment douloureux.
4.173 …Il les châtiera d'un châtiment douloureux. Et ils ne trouveront, pour eux, en dehors d'Allah, ni allié ni secoureur,
5.33 …et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,
5.36 …Et pour eux il y aura un châtiment douloureux.
5.37 Ils voudront sortir du Feu, mais ils n'en sortiront point. Et ils auront un châtiment permanent.
5.41 …A eux, seront réservés, une ignominie ici-bas et un énorme châtiment dans l'au-delà.
5.73 Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: ‹En vérité, Allah est le troisième de trois.› Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.
5.94 …Quiconque après cela transgresse aura un châtiment douloureux.
5.115 ‹Oui, dit Allah, Je la ferai descendre sur vous. Mais ensuite, quiconque d'entre vous refuse de croire, Je le châtierai d'un châtiment dont Je ne châtierai personne d'autre dans l'univers.›
6.30 Si tu les voyais, quand ils comparaîtront devant leur Seigneur. Il leur dira: ‹Cela n'est-il pas la vérité?› Ils diront: ‹Mais si! Par notre Seigneur!› Et, il dira: ‹Goûtez alors au châtiment pour n'avoir pas cru›.
6.40 Dis: ‹Informez-moi: si le châtiment d'Allah vous vient, ou que vous vient l'Heure, ferez-vous appel à autre qu'Allah, si vous êtes véridiques?›
6.49 Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves, le châtiment les touchera, à cause de leur perversité.
6.57 Dis: ‹Je m'appuie sur une preuve évidente de la part de mon Seigneur, et vous avez traité cela de mensonge. Ce (le châtiment) que vous voulez hâter ne dépend pas de moi. Le jugement n'appartient qu'à Allah: Il tranche en toute vérité et Il est le meilleur des juges.
6.70 Laisse ceux qui prennent leur religion pour jeu et amusement, et qui sont séduits par la vie sur terre. Et rappelle par ceci (le Coran) pour qu'une âme ne s'expose pas à sa perte selon ce qu'elle aura acquis, elle n'aura en dehors d'Allah, ni allié ni intercesseur. Et quelle que soit la compensation qu'elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d'elle. Ceux-là se sont abandonnés à leur perdition à cause de ce qu'ils ont acquis. Leur breuvage sera l'eau bouillante et ils auront un châtiment douloureux, pour avoir mécru.
6.93 Et quel pire injuste que celui qui fabrique un mensonge contre Allah ou qui dit: ‹Révélation m'a été faite›, quand rien ne lui a été révélé. De même celui qui dit: ‹Je vais faire descendre quelque chose de semblable à ce qu'Allah a fait descendre.› Si tu voyais les injustes lorsqu'ils seront dans les affres de la mort, et que les Anges leur tendront les mains (disant): ‹Laissez sortir vos âmes. Aujourd'hui vous allez être récompensés par le châtiment de l'humiliation pour ce que vous disiez sur Allah d'autre que la vérité et parce que vous vous détourniez orgueilleusement des Ses enseignements›.
6.157 Ou que vous disiez: ‹Si c'était à nous qu'on avait fait descendre le Livre que nous aurions certainement été mieux guidés qu'eux.› Voilà certes que vous sont venus, de votre Seigneur, preuve, guidée et miséricorde. Qui est plus injuste que celui qui traite de mensonges les versets d'Allah et qui s'en détourne? Nous punirons ceux qui se détournent de Nos versets, par un mauvais châtiment, pour s'en être détournés.
7.38 ‹Entrez dans le Feu›, dira [Allah,] ‹parmi les djinns et les hommes des communautés qui vous ont précédés.› Chaque fois qu'une communauté entrera, elle maudira celle qui l'aura précédée. Puis, lorsque tous s'y retrouveront, la dernière fournée dira de la première: ‹Ô notre Seigneur! Voilà ceux qui nous ont égarés: donne-leur donc double châtiment du feu.› Il dira: ‹A chacun le double, mais vous ne savez pas›.
7.39 Et la première fournée dira à la dernière: ‹Mais vous n'avez sur nous aucun avantage. Goûtez donc au châtiment, pour ce que vous avez acquis›.
7.73 …sinon un châtiment douloureux vous saisira.
7.97 Les gens des cités sont-ils sûrs que Notre châtiment rigoureux ne les atteindra pas la nuit, pendant qu'ils sont endormis?
7.98 Les gens des cités sont-ils sûrs que Notre châtiment rigoureux ne les atteindra pas le jour, pendant qu'ils s'amusent?
7.167 Et lorsque ton Seigneur annonça qu'Il enverra certes contre eux quelqu'un qui leur imposera le pire châtiment jusqu'au Jour de la Résurrection. En vérité ton Seigneur est prompt à punir mais Il est aussi Pardonneur et Miséricordieux.
8.14 Voilà (votre sort); goûtez-le donc! Et aux mécréants le châtiment du Feu (sera réservé).
8.35 Et leur prière, auprès de la Maison, n'est que sifflement et battements de mains: ‹Goûtez donc au châtiment, à cause de votre mécréants!›
8.50 Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, (en disant): ‹Goûtez au châtiment du Feu.
8.51 Cela (le châtiment), pour ce que vos mains ont accompli.› Et Allah n'est point injuste envers les esclaves.
9.3 …Et annonce un châtiment douloureux à ceux qui ne croient pas.
9.34 …A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux,
9.39 …Il vous châtiera d'un châtiment douloureux …
9.61 …Et ceux qui font du tort au Messager d'Allah auront un châtiment douloureux.
9.68 Aux hypocrites, hommes et femmes, et aux mécréants, Allah a promis le feu de l'Enfer pour qu'ils y demeurent éternellement. C'est suffisant pour eux. Allah les a maudits. Et pour eux, il y aura un châtiment permanent.
9.74 …Et s'ils tournent le dos, Allah les châtiera d'un douloureux châtiment, ici-bas et dans l'au-delà; et ils n'auront sur terre ni allié ni secoureur.

 

Tu en veux plus ? On n'est qu'à la sourate 9. Il en reste encore 105.

Tu crois qu'Allah est un menteur ?
Tu crois que notre bien-aimé Prophète (saws) était un menteur ?

L'Enfer existe bel et bien et sera la demeure éternelle de ceux qui n'obéissent pas au Seigneur des Univers.

Allah a tout fait pour te faciliter le bien et n'ira en Enfer que celui qui le cherche vraiment, en Lui désobéissant et en désobéissant à son Envoyé (saws).

La vie présente n'est rien du tout devant la vie future.
Au maximum vous vivrez 80 ans sur terre. Que représentent 80 ans devant l'éternité en enfer ? Franchement, tu préféres "profiter de la vie" sur Terre plutôt que d'avoir le Vrai Bonheur après la mort ?

Réveille-toi !

Il n'y a de Puissance ni de Force qu'en Allah.

NE PERDS JAMAIS ESPOIRE

Par Islam Lover :: vendredi 05 mai 2006 à 14:58 :: Pensées


Ô toi jeune opprimé, ne perds jamais courage

Soit patient même si ta vie ici n'est qu'orage
Tu auras alors le succès dans l'Au-Delà
Ton ennemi, lui, pour toujours le regrettera

Sachez que si Dieu vous éprouve, c'est qu'Il vous aime
Et Il est témoin que c'est l'injustice qu'ils sèment
Ils vous torturent, tuent vos parents et vos enfants
Ils seront rassasiés une fois le monde en sang

Ô vous tortionnaires, n'avez-vous pas honte de vous ?
De trainer dans la boue, ces innocents dévots
N'oubliez pas que le Demandeur de Compte voit
Il voit vos horreurs, rappelez-vous qu'Il est le Roi

une miséricorde

Par Islam Lover :: vendredi 05 mai 2006 à 15:11 :: Découvrez l'Islam
Voici un article que je mets spécialement à l'honneur d'une personne qui a laissé un commentaire sur le site et qui se plaint de l'état catastrophique de l'humanité, je vous dit que la solution est claire et sans préjugés vous aller la découvrir vous même!


 

                                    Islam et écologie : les devoirs vis-à-vis des animaux

 

D'après l'islam, l'homme a le droit de tirer profit des ressources qui se trouvent sur terre. Cependant, il a aussi le devoir de tirer profit de ces ressources de façon modérée. Cette modération que doit observer l'homme, l'islam l'envisage par rapport à la spiritualité (pas de chose qui mettrait en péril le lien que l'homme a avec Dieu), par rapport aux règles éthiques (pas d'excès qui serait contraire aux considérations essentielles de l'homme dans sa raison d'être sur terre), par rapport à la société des hommes (pas d'excès qui ferait de l'homme un être égocentrique et sans pitié pour ses semblables), par rapport, également, aux autres créatures qui partagent avec l'homme la vie sur la planète bleue, par rapport, aussi, aux ressources mêmes de cette planète. Voici maintenant les principes que l'homme doit observer dans ses rapports avec les animaux.

 

 

 

1. Ne mettre fin à la vie d'un animal qu'en cas de nécessité

 

 

 

Le Prophète a interdit de tuer des animaux sans nécessité. Il a dit : "Celui qui tue un moineau ou un animal plus gros sans son droit devra rendre des comptes à Dieu le jour du jugement. – Et quel est son droit ? demanda-t-on. – C'est qu'il l'abatte et en consomme la chair, et non qu'il en coupe la tête et la jette" (rapporté par An-Nassaï, n° 4349, 4445). Le droit de mettre fin à la vie d'un animal est donc lié à la nécessité de se nourrir. Il y a aussi le fait de sacrifier certains animaux tels que bovins, ovins, caprins et camelidés, lors de la fête de la Eid ul-ad'hâ - la chair en étant par la suite consommée par celui qui sacrifie l'animal ainsi que par les nécessiteux - ou lors de compensations (dam) à effectuer en cas d'erreurs lors du pélerinage - la chair de l'animal étant alors distribuée aux nécessiteux exclusivement.

Le droit de mettre fin à la vie d'un animal est aussi lié à la nécessité de se protéger, ce qui justifie que l'on se débarrasse des animaux dangereux ou nuisibles. Le Prophète a ainsi dit : "Cinq animaux sont mauvais, et ils peuvent être tués hors du territoire sacré (al-haram) [autour de la Mecque] et à l'intérieur de ce territoire" Le Prophète cita ensuite cinq animaux qui vivaient en Arabie, parmi lesquels le serpent, le rat, le chien enragé… (rapporté par Msulim, n° 1198). Des savants musulmans en ont déduit la règle générale concernant la permission du tuer les animaux dangereux ou nuisibles, quels qu'ils soient (voir Sharh Muslim par An-Nawawî).

 

 

 

 

2. Mettre fin à la vie d'un animal en le faisant le moins souffrir possible

 

 

 

Même lorsqu'il faut mettre fin à la vie d'un animal, le Prophète a demandé que cela soit fait sans le faire souffrir inutilement. Il a ainsi interdit de tuer par le feu (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2675). Il a aussi demandé, à propos d'un de cas de nécessité justifiant l'abattage d'un animal, que l'on mette celui-ci rapidement à mort (Sahîh at-targhîb wat-tarhib, n° 1076). Ayant vu un jour quelqu'un qui avait immobilisé la bête puis aiguisait son couteau devant elle, il lui fit ce reproche : "Tu veux donc la faire mourir deux fois ? Pourquoi n'as-tu pas aiguisé ton couteau avant de l'immobiliser ?" (Ibid, n° 1075).

 

 

 

Nous voudrions évoquer un point supplémentaire ici : certaines gens ne comprennent pas que les musulmans puissent avoir recours, pour abattre l'animal à consommer, à une incision profonde au niveau des veines jugulaires. Il est vrai que cette méthode est assez spectaculaire. Mais ce qu'il faut dire ici c'est que les musulmans n'ont pas recours à cette pratique avec l'idée de faire souffrir l'animal, mais au contraire avec l'idée que c'est là la façon de faire souffrir le moins possible l'animal. C'est là leur idée et leur intention : faire le moins souffrir possible l'animal. Et à c'est non seulement une intention, ce serait même quelque chose qui aurait été vérifié lors d'une expérience qui aurait été menée en Allemagne, à l'université d'Hanovre, par le Professeur Schultz et le Dr. Hazim : un animal est abattu après assommage, de la façon classique, tandis qu'un autre est abattu par une profonde incision pratiquée dans ses veines jugulaires, sa trachée artère et son œsophage. On a pris soin, auparavant, d'implanter sur chacun des deux un électroencéphalogramme et un électrocardiogramme. "Les résultats en ont surpris plus d'un (…). C'est l'animal abattu par la profonde incision qui souffre le moins. Trois secondes après l'incision, l'électroencéphalogramme montre en effet un état de profonde inconscience (qui est provoquée par la faible irrigation sanguine du cerveau, due à l'hémorragie). Six secondes après, l'électroencéphalogramme est plat (et il n'y a donc plus de douleur ressentie par l'animal). Pendant le même temps, le cœur continue à battre, et le corps de l'animal se tend vigoureusement (un réflexe dû au système nerveux), ce qui expulse le sang de façon maximale hors du corps, pour une viande plus saine." Cliquez ici pour lire les rapports de cette expérience en anglais sur les sites Our food, emuslim, The Muslim Woman.

 

 

 

 

3. Ne pas abuser des animaux qu'on utilise ou qu'on côtoie

 

 

 

Le Prophète a beaucoup insisté sur ce point. D'après l'islam, l'homme a certes le droit de tirer profit des ressources de la terre. Mais il a le droit de le faire en bonne intelligence et avec bonté. C'est pourquoi organiser des combats entre animaux et se divertir de ce genre de spectacles est indigne d'un être humain. "Le Prophète a interdit d'organiser des combats entre animaux" (rapporté par At-Tirmidhî, n° 1708, Abû Dâoûd, n° 2562). Le Prophète a également interdit de s'entraîner au tir en prenant comme cible un être vivant (rapporté par Al-Bukhârî et Muslim).

 

 

 

Utiliser des animaux pour le transport et le trait d'accord, mais, sans abus. Le Prophète a dit ainsi : "Lorsque vous voyagez dans une contrée verdoyante, donnez à votre chameau la part qui lui revient de la terre. Et lorsque vous voyagez dans une contrée sèche, pressez-vous afin de préserver les capacités de votre monture" (rapporté par Muslim, n° 1926, At-Tirmidhî, n° 2858, Abû Dâoûd, n° 2569). "Ne prenez pas le dos de vos montures comme des chaires. Dieu ne vous a assujetti ces montures que pour qu'elle vous transportent jusqu'à là où vous ne pourriez parvenir que difficilement. Il a fait pour vous la terre. Debout sur la terre réglez vos affaires" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2567). De même, alors qu'une fois le Prophète s'était rendu dans un verger appartenant à un musulman, il y vit un chameau qui blatéra. Le Prophète s'approcha de lui et passa sa main sur sa bosse. Puis il fit venir le propriétaire du chameau et lui dit : "N'as-tu pas crainte de Dieu au sujet de ce chameau dont Il t'a rendu propriétaire ? Ce chameau se plaint de toi que tu le gardes affamé et lui donnes constamment du travail" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2549). Le Prophète passa également devant un chameau extrêmement maigre. Il dit alors : "Craignez Dieu à propos de ces animaux muets. Montez-les de façon convenable et mangez-les de façon convenable" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2548).

 

 

 

Le Prophète raconta également comment une personne fut jetée par Dieu dans la punition de l'au-delà pour avoir fait volontairement mourir de faim une chatte : "Ni elle ne l'avait nourrie, ni elle ne l'avait libérée pour qu'elle se nourrisse elle-même" (rapporté par Al-Bukhârî, n° 712, Muslim). Il raconta par ailleurs qu'une autre personne, ayant donné à boire à un chien que la soif terrassait, fut pardonnée par Dieu. "Serions-nous récompensés pour les animaux ? demandèrent alors au Prophète ses Compagnons. - Pour (le bien fait à) tout être vivant il y aura une récompense" répondit le Prophète (rapporté par Al-Bukhârî et Muslim).

 

 

 

Des Compagnons du Prophète racontent même comment, pendant un voyage, le Prophète s'éloigna une fois du camp, et qu'eux découvrirent pendant ce temps un oiseau et ses deux petits. Ils prirent les petits en l'absence de la maman, et celle-ci vint peu après battant des ailes. Le Prophète revint, et voyant cela, dit : "Qui a effrayé cette mère au sujet de ses petits ? Rendez-les lui" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 2675).

 

 

 

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Les droits de la nature en islam

Par Islam Lover :: vendredi 05 mai 2006 à 15:38 :: Découvrez l'Islam

 

Voici un article que je mets spécialement à l'honneur d'une personne qui a laissé un commentaire sur le site et qui se plaint de l'état catastrophique de l'humanité, je vous dit que la solution est claire et sans préjugés vous aller la découvrir vous même!


                 Les droits de la nature en islam

"Le monde assiste actuellement à un réchauffement de son climat." Cette phrase, chacun l'a entendue dire maintes et maintes fois. Même si les scientifiques ne veulent ni ne peuvent se prononcer de façon absolument certaine, l’idée fait de plus en plus son chemin que ce réchauffement aurait pour cause l’activité des hommes sur terre.

Face à un possible réchauffement du climat, voici quelques points que l'islam propose aux hommes et aux femmes de bonne volonté.

 

 

1) Ne pas faire du travail sur la matière l'objectif de notre vie sur terre

 

 

Attention, l'islam ne dit pas, à l'instar de certains religieux en Europe du Moyen-Age ou de la frange écologiste radicale d'aujourd'hui, que le progrès technologique serait en soi une mauvaise chose. Au contraire, l'islam dit que le progrès technologique est tout à fait possible en soi, car dans le Coran, Dieu affirme aux hommes qu'Il a mis les ressources du monde à leur service, pour qu'ils puissent vivre sur terre l'épreuve de la vie terrestre : "Dieu est Celui qui a créé les cieux et la terre et qui, du ciel, a fait descendre une eau grâce à laquelle Il a produit des fruits pour vous nourrir. Il a mis à votre service les vaisseaux qui, par Son Ordre, voguent sur la mer. Il a mis à votre service les rivières. Il a mis à votre service le soleil et la lune, assujettis à une perpétuelle révolution. Il a mis à votre service la nuit et le jour. Et Il vous a accordé de tout ce que vous lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits de Dieu, vous ne sauriez les dénombrer. L'homme est vraiment très injuste, très ingrat." (Coran 14/32-34) (voir également Coran 31/20, 45/12-13 ; voir aussi 11/7).

 

 

 

L'islam enseigne cependant que les hommes ne doivent pas faire de ce progrès un objectif primordial de leur existence, au point de lui rendre une sorte de culte (shirk khafî). L'islam enseigne que le culte est réservé à Dieu. L'amour suprême aussi. Le Prophète (sur lui la paix) a ainsi dit : "Si l'être humain avait une vallée pleine d'or, il en voudrait absolument une deuxième…" (rapporté par Al-Bukhârî). "La richesse ne dépend pas de la quantité de biens. La richesse est que l'âme se suffise (de ce qu'elle a)" (rapporté par Muslim).

 

 

 

L'islam enseigne de plus que les hommes doivent orienter l'application de la technique par des limites éthiques et juridiques.

 

 

 

Bref, le progrès technique oui. Mais un progrès qui tienne compte de tous les aspects de la vie humaine, et non pas un progrès à n'importe quel prix. Non pas le progrès pour le progrès, quel qu'en soit le coût social, éthique, spirituel, sanitaire, écologique, etc. En islam, les limites et orientations communiquées par la révélation entendent justement permettre la prise en compte de tous ces impératifs et la réalisation d'un équilibre.

Et c'est également ce à quoi aspire globalement M. Allègre — scientifique français bien connu, ministre de l’Education et de la Recherche en France de 1997 à 2000 —, qui pense qu'il y a une troisième voie envisageable entre ceux qui voudraient que rien ne change et ceux qui voudraient que presque aucune limite ne soit prise en compte qui oriente le progrès : "Vous ne pouvez pas, dit-il, enlever la science à l'homme. Ils sont liés. Dire qu'on va arrêter le progrès est une attitude absurde. Le mouvement est perpétuel. En revanche, ce qu'il faut c'est, chaque fois que l'on fait quelque chose, regarder où ça mène." (Le Point du 18/ 07/ 98, p. 147)

 

 

 

Il nous faut donc réaliser une troisième voie entre ceux qui ne veulent presque pas de progrès technologique et ceux qui veulent que presque rien n'arrête le progrès... Un juste milieu, un équilibre entre développement et respect de la nature.

Une seule chose nous permettra de réaliser cet équilibre : c'est de réaliser l'équilibre entre nos désirs d'une part et nos devoirs d'autre part, devoirs tels que définis par Dieu et Son Prophète. Or, nous avons des devoirs spirituels, moraux, sociaux , écologiques (tout cela entre dans le concept musulman de ce qui est "religieux")

Nous citons justement ci-après certains Hadîths du Prophète qui mettent en exergue certains devoirs que nous avons vis-à-vis de la nature. Il est vrai que certains de ces Hadîths ont un objectif non pas écologique mais spirituel, moral ou social. Cependant, indirectement ils touchent aussi au domaine écologique.

 

 

 

 

2) Nous souvenir que les ressources de la terre (eau, mais aussi air, sol, poissons, etc.) ne sont pas infinies mais qu'elles s'épuisent

 

 

 

Le Prophète (la paix soit sur lui) passa un jour près de Sa'd qui faisait ses ablutions. "Que signifie ce gaspillage, Sa'd ?" lui dit-il. "Peut-il y avoir du gaspillage dans les ablutions ? - Oui, répondit le Prophète, même si tu tu trouves au bord d'un cours d'eau." (rapporté par Ibn Mâja, la chaîne de transmission de ce Hadîth est faible (dha'ïf), mais son contenu est approuvé par des Hadîths authentiques : voir Durûs fil fiqh wal hadîth)

 

 

 

 

3) Ne pas jeter nos détritus n'importe où

 

 

 

Le Prophète (la paix soit sur lui) a compté comme une branche de la foi du musulman "le fait d'enlever du chemin ce qui cause du tort." (rapporté par Muslim). Comment le musulman pourrait-il donc jeter ici et là des détritus, dont il sait qu'ils vont causer du tort ?

 

 

 

 

4) Ne pas tuer inutilement les animaux

 

 

 

Le Prophète (la paix soit sur lui) a dit : "Toute personne qui tue ne serait-ce qu'un moineau devra rendre des comptes à Dieu s'il ne l'a pas fait dans son droit. - Et quel est son droit ?" demanda-t-on. - C'est que tu en consommes la chair" (rapporté par An-Nassaï).

Le sacrifice d'un animal au nom de Dieu (lors de l'Eid al-Adh'hâ, par exemple) est aussi une cause légitime. De même, tuer les animaux nuisibles et dangereux est autorisé, à condition que ce soit sans cruauté et sans souffrance inutile. Il y a à ce sujet un Hadîth du Prophète rapporté par Muslim.

 

 

 

 

5) Planter le maximum de plantes et d'arbres utiles

 

 

 

Le Prophète (la paix soit sur lui) a dit : "Chaque musulman qui plante une plante [arbre ou autre], alors tout ce qui en sera mangé sera compté pour ce musulman comme acte de charité. Tout ce qui en sera volé sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu'un animal en mangera sera compté pour lui comme acte de charité. Tout ce qu'un oiseau en mangera sera compté pour lui comme acte de charité." (rapporté par Muslim).

Il a aussi dit : "Si la fin du monde venait à survenir alors que l'un d'entre vous tenait dans sa main une plante, alors s'il peut la planter avant la fin du monde, qu'il le fasse !" (rapporté par Ahmad).

 

 

 

 

6) Eviter toute construction inutile

 

 

 

Le Prophète (la paix soit sur lui) a dit : "Ecoutez bien : toute construction est un fardeau pour celui qui l'entreprend, sauf celle dont il a vraiment besoin, sauf celle dont il a vraiment besoin" (rapporté par Aboû Dâoûd).

Des constructions sont bien sûr nécessaires pour loger ceux qui ont besoin d'un toit. C'est des constructions inutiles dont ce Hadîth parle.

 

 

 

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

 

ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog