Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Islam Lover

Islam Lover Le respect, l'amour, la fraternité, la justice, la solidarité, le dialogue.... et encore, tels sont les principes nobles de l'islam que nous avons appris dans le Coran et que nous a enseigné notre meilleur exemple : le Prophète saws. L’islam est la religion qu’ALLAH a agréée pour tous les êtres humains. C'est une religion de paix, qui dénonce la terreur, l'injustice, et l'inflexibilité. J'invite toute l’humanité à découvrir l'islam sans préjugés, et j'invite tous les musulmans à éduquer leurs enfants selon les principes nobles et universels de l'islam. Je vous invite à découvrir ici le berceau de mon cœur et je prie ALLAH qu’il soit satisfait de nous pour que nous soyons vraiment la meilleure communauté qu’ait été fait surgir pour les Hommes. Salam alaykoum

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Episode 5 : Ar-Razzâq -1-

Par Islam Lover :: dimanche 26 novembre 2006 à 12:00 :: A la lumière de ton Nom nous vivons

A la lumière de Ton nom, nous vivons

Episode 5 : Ar-Razzâq -1-

"Le Pourvoyeur"

Celui qui pourvoit et accorde toujours la subsistance [Ar-Razzaq]

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, Seigneur de l’Univers et que Ses grâces et Sa paix soient accordées à Son Messager.

Le nom d'Allah que nous allons évoquer aujourd'hui est  Ar-Razzâq " le Pourvoyeur". Allah (SWT[i]) dit-ce qui peut être traduit comme - : “ En vérité, c’est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l’Inébranlable…” (TSC[ii], Adh-Dhâriyât' (Qui éparpillent) : 58). L'objectif de l'épisode est de parvenir à la certitude que la subsistance provient d’Allah (SWT) Seul, et de là à nous mettre d'accord sur trois points essentiels:

·         Ne pas se nourrir d’argent gagné d’une façon illicite.

·         Ne jamais s’humilier en sollicitant les autres puisque c'est Allah qui garantit la subsistance.

·         Savoir que Allah n’exige de nous que l’effort et qu’Il se charge de notre subsistance.

La signification du Nom d’Allah Ar-Razzâq :

Ar-Rizq (la subsistance) signifie tout ce qui nous est destiné. Ar-Razzâq est donc Celui qui a créé les subsistances et qui est responsable de les distribuer en donnant à chacun sa part. On trouve dans le Noble Coran l’attribut Ar-Razzâq (Le Pourvoyeur) et jamais Ar-Râziq, un autre adjectif de la même racine qui désigne celui qui peut donner à certains et priver d’autres. Ar-Razzâq (Le Pourvoyeur) est un terme plus global et fait allusion à celui qui accorde Ses bienfaits à tous les hommes, au mécréant comme au Musulman, au Chrétien, au Juif … et à toutes les créatures. Ce verset -qui peut être traduit comme: Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah… ” (TSC, Hoûd (HŪD) : 6) l’affirme. A Lui incombe la subsistance de tous. Lorsque Ibrahîm (Abraham) invoqua ‘Ar-Razzâq’ au profit des croyants : “Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier, Allah (SWT) dit: “…Et quiconque n’y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l’au-delà]. Et quelle mauvaise destination!(TSC, Al-Baqara (La Vache): 126). 

Ar-Razzâq dans le Noble coran:

Allah (SWT) dit en décrivant la terre lors de sa création avant même la création de l'homme  – ce qui peut être traduit comme :" Dis: «Renierez-vous [l’existence] de celui qui a créé la terre en deux jours et Lui donnerez-vous des égaux? Tel est le Seigneur de l’univers, c’est Lui qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t’interrogent. Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre: «Venez tous deux, bon gré, mal gré». Tous deux dirent: «Nous venons obéissants». "(TSC, Foussilat (Les Versets détaillés): 9-11). Les mots “ assigna ses ressources alimentaires” sont extrêmement rassurants parce qu’ils prouvent que les subsistances ont été fixées avant la création de l’homme et que Allah avait déjà pourvu tout ce dont toutes les créatures auront besoin jusqu’à l’Eternité.

Dans ce verset – qui peut être traduit comme-"C’est Allah qui vous a créés et vous a nourris. Ensuite Il vous fera mourir" (TSC, AR-RŪM (Les Romains):40) on remarque l'usage du verbe ‘nourrir’ au passé et non au présent qui montre que les subsistances ont été déjà prescrites avant même notre naissance comme le Messager d'Allah (BP sur lui) nous l’a appris : "La création de tout homme commence par l'agglomération du sang dans l'utérus de sa mère pendant quarante jours pour former une adhérence qui, après quarante autres jours, se transforme en embryon. Quarante jours après, Allah lui envoie un Ange chargé de lui insuffler l'esprit, avec l'ordre d'écrire quatre choses (quant au fœtus) à savoir: sa part des biens dans l'ici-bas, la durée de sa vie, ses œuvres et sa destinée heureuse ou malheureuse… Il dit également : “Djibril (Gabriel) m’insuffla que nulle âme ne mourra avant d’avoir accompli sa destinée et eu sa subsistance”. Si le monde autour de vous est corrompu, fiez-vous à Ar-Razzâq, votre subsistance Lui incombe.

Allah dit ce qui peut être traduit comme:" Et il y a dans le ciel votre subsistance et ce qui vous a été promis. Par le Seigneur du ciel et de la terre! Ceci est tout aussi vrai que le fait que vous parliez." (TSC, Adh-Dhâriyât (Qui  éparpillent): 22-23) Allah jure qu'Il a tout prescrit pour que vous soyez rassurés quant à votre subsistance.

Allah (SWT) dit-ce qui peut être traduit comme:" Ou quel est celui qui vous donnera votre subsistance s’Il s’arrête de fournir Son attribution? Mais ils persistent dans leur insolence et dans leur répulsion. " (TSC, Al-Moulk (La Royauté):21) dans ce verset Allah nous demande d'avoir recours à Lui seul, sans s'humilier devant quelqu'un. Mais cela ne veut point dire qu'on ne demande pas l'aide à autrui, on leur demande mais avec honneur puisque tout est prescrit.

Ar-Razzâq à travers l’univers :

Souvent dans le Noble Coran, Allah mentionne la création de l’univers en même temps que les moyens de subsistance « Ar-Rizk » Il dit dans le verset 03 de la sourate Fatir « existe-t-il en dehors d’Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance? » Ensuite, Il nous invite à l’observation de l’univers et nous dit – ce qui peut être traduit par - : " Ceux qui ont mécru, n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas? " (TSC, Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 30).

En effet, le cycle de l’eau sur notre terre est vraiment étonnant et on ne peut manquer d’y voir l’ordonnance sublime d’Allah. Ar-Razzâq a fait que la surface des mers et océans représente 71% de la surface du globe terrestre afin que la quantité d’eau évaporée soit suffisante à la constitution des nuages. Et que le soleil, gigantesque générateur de chaleur, évapore 16 millions de tonnes d’eau par seconde à partir de ces étendues d’eau. Allah dit – ce qui peut être traduit par - : “et [y] avons placé une lampe (le soleil) très ardente, et fait descendre des nuées une eau abondante (TSC, An-Naba’ 13-14.) Ensuite, le vent intervertit l’air humide chargé de vapeur en basse altitude avec l’air sec en haute altitude « Allah, c’est Lui qui envoie les vents qui soulèvent des nuages; puis Il les étend dans le ciel comme Il veut; et Il les met en morceaux. Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs » (TSC, Ar-Roum ‘Les Romains’ : 48.) pour que finalement la force d’attraction du globe attire l’eau des nuages vers le sol. Ensuite, c’est la pluie qu’Allah (SWT) déverse où Il veut. “C’est Lui qui envoie les vents comme une annonce de Sa Miséricorde. Puis, lorsqu’ils transportent une nuée lourde, Nous la dirigeons vers un pays mort [de sécheresse], puis Nous en faisons descendre l’eau, ensuite Nous en faisons sortir toutes espèces de fruits ” (TSC, Al-A’raf 57) et encore : « Est-ce vous qui l'avez fait descendre du nuage? ou [en] sommes Nous le descendeur? 70. Si Nous voulions, Nous la rendrions salée. Pourquoi n'êtes-vous donc pas reconnaissants ? » (TSC, Al Wâqi‘a (L’Inéluctable 69,70.)

Ce cycle de l’eau (source de la vie, don d’Allah) est un miracle merveilleux. Et le Prophète (BP sur lui) qui a reconnu sa valeur dit « Louanges à Allah qui a rendu l’eau douce par Sa grâce et pas saumâtre par nos péchés ».

Nous devrions nous sentir couverts de honte que toutes les créatures reconnaissent Ar-Razzâq et ont confiance en Lui alors que nous, vicaires de Sa part sur la terre, doutions de notre Seigneur et craignions la faim.

Que chacun révise sa jeunesse, ses débuts difficiles et voit ce que Ar-Razzâq a fait pour lui. Le Prophète lui même dans les débuts de la Da’wa était pauvre, il lui arrivait d’attacher deux pierres contre son ventre pour taire sa faim et après l’expédition de Khaïbar il pouvait offrir une vallée de moutons.

Les formes de subsistance :

Tout ce dont on tire profit est de la richesse, autant les biens matériels que les vertus, la sécurité, le bon voisinage, les enfants, etc.

Allah nous a créés de deux essences : le corps provenant de l’argile, et l’âme provenant du souffle divin. Nous nous préoccupons surtout de la nourriture de notre corps et nous négligeons nos âmes qui se nourrissent de salat, d’invocations, de jeûne et de l’amour d’Allah.  Et Ar-Razzâq restreint la subsistance aux âmes comme Il  restreint les vivres en châtiment pour une transgression. 

Un homme ayant péché, et ne reconnaissant pas le châtiment a dit “ Seigneur je T’ai désobéi et Tu ne m’as pas châtié” Allah lui inspira cette pensée : “ Je t’ai châtié, ne vois-tu pas que tu ne retrouves plus les délices des épanchements du cœur ?”

Aussi, Allah (SWT) n’exauce pas les invocations de celui qui se nourrit par des voies interdites. Le Prophète (BP sur lui) dit : “Un homme qui se nourrit de gains illicites peut implorer sincèrement son Seigneur mais, est-il possible qu’Il l’exauce ?!” Quelle privation que de désespérer de la réponse d’Allah à ses prières !!!

Bienséance à l’égard d’Ar-Razzâq :

·         Gardons-nous de gagner notre subsistance par des moyens illicites. Vous les jeunes qui êtes encore intègres, restez probes dans l’espoir que notre nation voit des jours meilleurs. Ne vous souillez pas par la désobéissance et l’humiliation.

·         Reconnaissons Allah comme étant Le Seul Pourvoyeur et adressons nous à Lui. Préservons notre dignité en suivant le conseil du Messager d'Allah (BP sur lui)  qui dit : “Demandez (à autrui) ce dont vous avez besoin avec dignité car les choses n’arrivent que par arrêt d’Allah (selon le destin.)
Que la nécessité ne nous rende pas vénaux, qu’elle ne nous avilisse pas. Ali Ibn Abou Tâlib dit : “ Par Allah, creuser un puits avec une aiguille ou balayer la péninsule avec une plume m’est plus admissible que de m’avilir à un homme pour lui demander une chose alors que je sais que Le seul pourvoyeur est Allah »

·         Allah a garanti nos vivres et a assujetti l’univers pour nous. Il nous a également nommés vicaires sur la terre. Activons-nous donc à la recherche de notre subsistance.

As Sa’iy (l’effort ), a été prescrit lors du pèlerinage pour célébrer les efforts de notre mère Hadjar qui se précipitait entre As-Safa et Al-Marwa essayant de trouver de quoi abreuver son enfant. Elle a fait ce circuit sept fois avec persévérance et confiance en Allah Le Pourvoyeur. Alors, Il la pourvut d’une source qui continuera à couler en abondance jusqu’au Jour de la Résurrection.

Prenons aussi exemple sur les créatures du monde animal car Allah dit «Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté » (TSC, Al-An’am ‘Les Bestiaux’ : 38).

L’abeille parcourt 400 mille kilomètres pour produire un seul kilogramme de miel, et sur le chemin du retour, vers la ruche, elle a déjà transformé le nectar recueilli dans son jabot.

Ces exemples devraient nous couvrir de honte. Comment accepter de rester encore dans l’oisiveté à attendre que le ciel déverse de d’argent ?

A la fin de cet épisode je voudrais m’adresser aux gens nantis et leur dire que leur fortune est un dépôt, Allah la leur a octroyée et ils doivent accomplir leur devoir envers les indigents “et sur les biens desquels il y a un droit bien déterminé [la Zakāt]. pour le mendiant et le déshérité” (TSC, Al- Mâ’ida ‘La Table servie’ :24-25). C’est une grâce que d’être intermédiaire pour faire parvenir leurs parts de biens aux démunis. En vous abstenant de faire ce devoir vous transgressez une prescription et, en même temps, vous réduisez la confiance des déshérités en Allah Le Pourvoyeur. Prenez la ferme décision de donner l’aumône légale et d’être généreux autant pour accomplir votre devoir que pour revivifier et ranimer l’amour et la confiance en Allah, Ar-Razzâq dans les coeurs de Ses serviteurs.

[i] Soubhanaho Wa Ta’ala : ‘exalté soit-Il’

[ii] TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du noble Coran.

 

AmrKhaled.net © جميع حقوق النشر محفوظة
Cet article peut être publié ou copié sous une forme inchangée pour des usages privés ou personnels, à condition de mentionner sa source d'origine.
Tout autre usage de cet article sans une autorisation écrite préalable de la part de l'Administration du site est strictement interdit. Pour plus d’informations : dar_altarjama@amrkhaled.net

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://trullyislam.zeblog.com/trackback.php?e_id=110587

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
ROUTE DE LA VERITE - Blog créé avec ZeBlog